Enseigner au XXI siècle

Archive mensuelles: juillet 2018

L’absurde politisation du passé simple

Ne pas faire apprendre très tôt les conjugaisons complètes du passé simple (et j’espère bien avec les verbes « moudre » ou « convaincre ») semble être pour les pourfendeurs des programmes actuels de l’école et du collège un signe fort d’abandon de la Culture, de la Civilisation, de l’Identité nationale autour de notre langue et un « mépris » pour les élèves qui y ont droit, nous dit la présidente du Conseil supérieur des programmes dans un entretien au Point qui ne correspond pas vraiment à l’image que j’ai de la philosophie et des philosophes.

Ne pas connaitre les autres personnes que la troisième empêcherait de comprendre les admirables vers de Racine et priveraient nos chers petits d’un des joyaux de la langue française, avec cet accent circonflexe au pluriel qui est si beau, n’est-ce pas ? (suite…)