Les arrangements avec la LOLF : le taux de redoublement en seconde

La réforme du lycée va peut-être supprimer une grosse difficulté statistique : qu’est-ce qu’un redoublement en seconde ?

La Mission interministérielle a publié en juin 2009 son rapport, et pour ce qui nous intéresse, celui concernant l’Education.

M I S S I O N I N T E R M I N I S T É R I E L L E

R A P P O R T S A N N U E L S D E P E R F O R M A N C E S

A N N E X E A U P R O J E T D E L O I D E R È G L E M E N T

D E S C O M P T E S E T R A P P O R T D E G E S T I O N P O U R

2008

ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

http://www.performance-publique.gouv.fr/farandole/2008/rap/pdf/DRGNORMALMSNEC.pdf



Donc allons voir la réalisation des objectifs de performances 2008.

A la page 71 où se trouve rassemblé le rappel de ces objectifs. Il y en a un qui m’intéresse bien, c’est celui qui se trouve à la page 74 et qui concerne les taux de redoublement.


La question qui se pose comme toujours en statistique, c’est de quoi parle-t-on ?

  • des décisions d’orientation de juin 2008
  • ou des redoublements constatés à la rentré scolaire 2008

Le taux indiqué de 11,5% de redoublement en seconde est à rapprocher des chiffres que l’on trouve sur Eduscol (http://eduscol.education.fr/D0123/bilan2008-seconde.htm) concernant les résultats des procédures d’orientation de juin 2008. Le taux de passage en première indiqué est de 57,33%.


On retrouve donc toujours ce bon vieux problème de la seconde : les « réorientations » vers la seconde professionnelle sont-elles ou non des redoublements ?


Et bien depuis 1982 la réponse est oui, puisque celle-ci n’est pas une voie d’orientation à l’issue de la classe de seconde GT. Elles doivent donc être décomptées dans les redoublements.


Mais on sait aussi que nombre de lycéens ayant reçu la décision « redoublement », ne vont pas redoubler, et aller vers la voie professionnelle en LP ou en apprentissage, ou même disparaître du système de formation. D’où peut-être un taux constaté aussi faible de redoublement en seconde… Taux constaté bien arrangeant pour les performances du système et les arrangements avec la LOLF.


Et bien peu de nos députés sont capables de repérer le subterfuge.


Bernard Desclaux

Be Sociable, Share!

Tags: ,

This entry was posted on mercredi, janvier 5th, 2011 at 18:33 and is filed under Orientation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

4 Responses to “Les arrangements avec la LOLF : le taux de redoublement en seconde”

  1. Dubois Says:

    Bonjour Bernard et bonne année.
    Merci pour cette superbe chronique : vous révélez par ce billet un fait essentiel
    1. pour ce qui concerne la statistique publique
    2. pour ce qui concerne les indicateurs de performance inscrits dans chaque LOLF annuelle
    3. pour ce qui concerne l’inintérêt général (et pas seulement des députés et des sénateurs) pour les indicateurs qui pourraient être à la base du pilotage du système de formation.
    Et en 2011 ? Ce sera hélas pareil !

  2. bernard-desclaux Says:

    Merci de cette appréciation. Et malgré tous les vœux pour l’année 2011, dans ce domaine, et d’autres sans doute, elle restera identique aux précédentes.

    Ce qui ne m’empêche pas de vous souhaitez en retour la bonne année.

    Bernard Desclaux

  3. Twitter Trackbacks for Le blog de Bernard Desclaux» Blog Archive » Les arrangements avec la LOLF : le taux de redoublement en seconde [educpros.fr] on Topsy.com Says:

    […] Le blog de Bernard Desclaux» Blog Archive » Les arrangements avec la LOLF : le taux de redoublemen… blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2011/01/05/les-…le-taux-de-redoublement-en-seconde/#comment-1690 – view page – cached La réforme du lycée va peut-être supprimer une grosse difficulté statistique : qu’est-ce qu’un redoublement en seconde ? […]

  4. Le blog de Bernard Desclaux» Blog Archive » La suppression en 1982 du BEP comme orientation après la seconde Says:

    […] personnelles. Il concerne une question que j’ai déjà abordée dans un post précédent (Les arrangements avec la LOLF : le taux de redoublement en seconde) : le BEP, la seconde professionnelle, est-il une voie d’orientation après la seconde de […]

Leave a Reply