Vous n’avez pas voulu du SPO, vous aurez le SPE

Un récent rapport de l’Assemblé nationale déposé PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES en conclusion des travaux de la mission sur Pôle emploi et le service public de l’emploi ET PRÉSENTÉ par Mme Monique Iborra, Députée,  vient de proposer la réorganisation de l’action d’aide à l’emploi.   Avec quelques effets sans doute pour l’organisation de l’orientation qui basculerait sur la question du placement.

 

Ainsi « la région serait appelée à devenir responsable de l’organisation, de la labellisation des organismes formateurs et du financement du service public régional de la formation professionnelle (SPRFP) » avec trois compétences :

  • la région aurait vocation à coordonner désormais l’achat des formations collectives pour son compte et pour le compte de Pôle emploi et des départements.
  • la région partagerait avec l’État la charge du service public de l’orientation tout au long de la vie (SPO), mis en place par la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie. Elle coordonnerait les actions de tous les organismes participant à ce service public en dehors des établissements scolaires.
  • la région se verrait confier la politique régionale d’accès à l’apprentissage.

Un beau clivage du champ de l’orientation se prépare donc. Le CIO d’un côté, et le reste des organismes de l’autre !

Orientation et conseil seraient ainsi réduits au champ scolaire ?

Et dans le champ scolaire, la fermeture des CIO départementaux va contraindre les conseillers d’orientation-psychologues à une réorganisation de leur travail sans doute de plus en plus sous la contrainte de l’établissement.

Entre l’organisation du SPE et les fermetures des CIO, le conseil en orientation se trouve menacé, mais le psychologue du statut est sauvé. Pour combien de temps ?

Bernard Desclaux

 

 

Be Sociable, Share!

This entry was posted on mercredi, juin 26th, 2013 at 12:05 and is filed under Orientation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Responses to “Vous n’avez pas voulu du SPO, vous aurez le SPE”

  1. D0minique Says:

    Bernard, soyons réaliste :
    – chaque région réalise annuellement un appel d’offres qui détermine les formations prises en charge par la collectivité. Pôle emploi, les MEF et les Missions Locales piochent dedans.
    – le partage Région / État du SPO ? Les Régions ont montré qu’elles savaient partager et coordonner les décisions. Par exemple, des chartes ont été écrites et signées collectivement par les acteurs de l’AIO en Région. Scolaires et non scolaires.
    – les Régions gèrent déjà la politique régionale d’accès à l’apprentissage car elles gèrent l’ouverture/fermeture des formations en apprentissage. Elles ne gèrent pas, je te l’accorde, l’orientation des élèves en apprentissage.
    Le clivage orientation scolaire/hors scolaire persistera donc. Mais qui, des CIO et des régions, n’a pas voulu travailler ensemble ?

    Oui, l’orientation tout au long de la vie ne peut se résumer au « psychologue du statut » (belle formule) qui, plus que jamais ne peut travailler seul, même dans la voie scolaire.

  2. Nouvelles d’une réforme annoncée | apprendre et s'orienter Says:

    […] Vous n’avez pas voulu du SPO, vous aurez le SPE […]

  3. Le blog de Bernard Desclaux » Blog Archive » Une nouvelle orientation de Pôle emploi ? Says:

    […] Enfin on peut s’interroger, et en tout cas c’est ce que je fais, sur le rapport entre cette instruction et le rapport de l’Assemblé nationale déposé PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES que je signalais dans mon article sur ce blog : « Vous n’avez pas voulu du SPO, vous aurez le SPE » […]

Leave a Reply