Une première thèse sur l’Ecole orientante

Damien Canzittu viens de présenter  le 30 août 2019 à Université de Mons, Belgique, une thèse intitulée « Vers une école réellement orientante. Penser l’orientation scolaire à l’aube du 21e siècle ». Deux contenus à ce document très important, d’une part une revue internationale des conceptions théoriques de l’aide à l’orientation, et d’autre part l’observation de la mise en œuvre d’une réforme en Belgique francophone visant à mettre en œuvre la démarche « orientante ». Cette thèse est issue de très nombreux travaux déjà publiés depuis 2011 sur les deux versants de sa thèse.

Ce premier article vous propose très simplement le résumé qu’en fait l’auteur lui-même en son ouverture de thèse. Et si vous avez envie d’aller plus loin suivez ce lien afin d’en récupérer le fichier pdf : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02280760/document .

Résumé

« Peut-on mettre en place, aujourd’hui, une école réellement orientante ? Telle est la question à laquelle cette thèse tente, en partie, de répondre.

Une école orientante suppose une prise en considération de l’élève comme un individu en construction identitaire, basée à la fois sur des aspects personnels et des objectifs vocationnels. Cette thèse s’appuie sur une revue de la littérature internationale relative à l’orientation, que celle-ci soit scolaire, professionnelle ou décrite comme tout au long de la vie. Ainsi, nos investigations se basent essentiellement sur le concept de l’approche orientante voulant intégrer les questions et les enjeux de l’orientation au sein même de l’École. Nous nous appuyons également sur un ensemble d’analyses liées à la fois au caractère personnel du développement des individus et aux aspects systémiques permettant de développer des actions collaboratives liées aux approches éducatives de l’orientation.

Pour développer et étayer nos propos, les deux premiers chapitres proposent de définir l’orientation par son développement historique et théorique et à travers son actualisation au sein de différents systèmes scolaires. Le troisième chapitre résume les points principaux dans la mise en place d’une approche orientante à l’École à partir d’un ensemble de recherches-actions qui ont été menées et sont encore aujourd’hui poursuivies en Belgique francophone. Le quatrième chapitre décrit plusieurs analyses empiriques issues de ces recherches et permettant de jeter un regard évaluatif et réflexif sur les actions d’orientation et les différents types de résultats auxquels elles ont pu aboutir. Les cinquième et sixième chapitres proposent une réflexion davantage méta sur les principes, les enjeux et les objectifs des orientations scolaire et professionnelle qui doivent se développer au sein d’un monde empreint d’incertitudes diverses et croissantes. »

 

Je vous engage à prendre connaissance de cette thèse. Je vous en proposerai une lecture plus critique dans un prochain article.

Bernard Desclaux

Be Sociable, Share!

Tags:

This entry was posted on mercredi, septembre 18th, 2019 at 10:20 and is filed under Orientation. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply