Petit billet d’humeur sur la question de l’Histoire en Terminale S

L’affaire de l’Histoire en Terminale S : beaucoup de bruit pour rien ! A partir du moment où il s’agit de rééquilibrer les filières, donc de redorer le blason de la filière L et de cesser de faire de la filière S la filière prétendument royale – sans pour autant y supprimer l’enseignement de l’Histoire, mais en le rendant simplement optionnel, ce qu’ont occulte évidemment les pétionnaires corporatistes – je ne peux qu’approuver cette reforme.

L’Histoire bien sûr est essentielle à la formation des hommes, mais aussi les langues fondatrices de notre culture (latin et grec), mais aussi la musique, l’histoire de l’art, l’histoire des religions, la littérature, la philosophie, etc. Corporations délaissées, levez toutes vos drapeaux ! Exigez que vos disciplines soient toutes en Terminale S des matières principales !

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>