Stanford d.school, un espace d’apprentissage dédié a l’innovation

L’innovation et la performance, au cœur des préoccupations du monde entrepreneurial, importent de plus en plus aux établissements d’enseignement supérieur qui préparent les jeunes au monde du travail, et qui se retrouvent eux aussi ces dernières années au cœur d’une intense compétition mondiale qui les force à innover.

Parallèlement, l’évolution des modes d’apprentissage que ce soit au travers de l’elearning ou de l’adoption de nouvelles technologies pour apprendre à des générations nées avec internet et constamment interconnectées, demande aux établissements d’enseignement supérieur de revoir leurs modes d’enseignement pour répondre à ces nouvelles préoccupations.

A cet égard, le cas de la d.school de Stanford est particulièrement novateur et peut fournir des pistes de réflexion intéressantes. L’école, inaugurée le 7 mai 2010, consiste en un espace dont le design a demandé six ans d’études avec pour objectif principal de maximiser le processus d’innovation, quitte à faire évoluer radicalement les modes d’enseignement. Chaque mur, chaque recoin, chaque table, chaque armoire, a été créé avec l’idée de rendre l’espace le plus collaboratif possible, plaçant ainsi le travail en équipe et la créativité au centre de l’apprentissage.

> Voir la vidéo de présentation

Wall-E: Des murs reconfigurables à volonté

Comment la configuration de la salle de classe peut elle influencer la qualité d’apprentissage?

C’est la question centrale qui a nourrie la réflexion sur le design de l’espace du bâtiment de la d.school, en parti résolue grâce a un système de murs massivement reconfigurables qui permet aux instructeurs de créer l’espace adapté à chaque classe.
De l’espace cosy à l’open-space,  « le système permet un transfert modal entre intime et ouvert » dit Scott Witthoft, co-directeur du projet Environments Collaborative de l’école, qui a travaillé sur le dispositif avec la société Steelcase.

> Voir la vidéo de présentation par Dave Shipman, Chef Designer chez Steelcase.


La White Room: Une salle pleine d’idées

Dans la white room, l’intégralité de l’espace a été conçu pour capturer les idées : des murs-tableaux blancs, des Post-it en pagaille, des grands blocs de papier 3-M, et des marqueurs et crayons à portée de main.

« Cette salle est l’un des espaces que nous utilisons le plus » raconte George Kembel (sur la photo), le directeur de la d.school.  » Vos idées sont les couleurs qui remplissent la pièce « .

Sources: FastCompany

[Photos par Noah Webb]

+ L’aménagement de l’espace académique : Un nouvel enjeu de communication

+ L’UDIMA explore les applications pédagogiques de l’Ipad

Retrouvez moi sur Twitter @b_fournier et visitez le site de mon agence Noir sur Blanc

3 Responses to “Stanford d.school, un espace d’apprentissage dédié a l’innovation”

  1. Dubois Says:

    Dommage que la vidéo ne montre rien !

  2. Brigitte Fournier Says:

    Merci pour le commentaire. Je viens d’y remédier.

  3. Jean-Marie Gilliot Says:

    Il y a maintenant différents exemples de salles permettant le travail collaboratif.
    J’ai relevé une formule qui m’a paru intéressante pour permettre le travail en groupe ici : http://tipes.wordpress.com/2010/12/03/visite-dune-salle-pour-la-pedagogie-active/

Leave a Reply