Catégories
Michel Abherve

Apprentissage dans l’enseignement supérieur

L’ESSEC a depuis longtemps développé l’apprentissage. Ils accompagnent ce développement par un site “Ouvertures” qui se fait écho des débats autour de l’apprentissage. Ils m’ont interviewé sur mon point de vue concernant l’apprentissage

De cette longue interview, j’extraits la phrase suivante, a propos du  dévelopement de l’apprentisssage dans l’enseignement supérieur

“Le phénomène a malheureusement été accompagné par un discours qui était faux. Dans le but de désincarcérer la filière apprentissage, on est entré dans un discours qui avait un but honorable et qui se voulait vivifiant : l’apprenti pouvait commencer au CAP et finir ingénieur. Peut-être trouvera-t-on un rare spécimen à montrer dans les foires ou à la télévision. Mais généralement, le système fonctionne seulement jusqu’à l’échelon supérieur. Celui qui commence au CAP peut obtenir un BTS, celui qui commence au BTS peut passer en licence pro et en master. Ça, c’est la réalité ! La réalité, c’est qu’il y a, à l’intérieur de l’apprentissage, une même formule juridique, des pratiques pédagogiques qui ont des points communs, mais aussi une très grande diversité.”

L’ensemble de  l’interview sur http://www.essec-apprentissage.fr/accueil

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *