Catégories
Michel Abherve

Des militaires retraités devenant surveillants

Il suffisait d’y penser. La solution aux questions de sécurité à l’école est simple : il suffit d’embaucher des militaires, des gendarmes, des policiers et des pompiers à la retraite.

C’est ce que propose Lionel Lucca, Député UMP des Alpes Maritimes et une soixantaine de ses collègues dans une propostion de loi, comportant un article unique

“Les assistants d’éducation dont la mission est l’encadrement et la surveillance des élèves peuvent être recrutés parmi les retraités des professions issues de la fonction publique liées à la sécurité”

Inutile de réunir des colloques, de consulter des chercheurs, de travailler sur les causes. Comment n’y-t-on pas pensé plus tôt ? Comme le dit l’exposé des motifs de cette proposition de loi

“Afin de mieux répondre à cet impératif de sécurité, il conviendrait de permettre à des personnes retraités issue de la fonction publique, dont la profession a été consacrée à la sécurité civile ou militaire (sapeurs pompiers, policiers, gendarmes, militaires d’active…), dont l’activité passée et la maturité sont garants d’une autorité naturelle et d’une capacité à analyser une situation, d’accéder aux postes de surveillants dans les établissements scolaires du second degré.”

Merci, M.Lucca de nous mettre le doigt sur une évidence oubliée : les anciens militaires, c’est la solution pour mater cette jeunesse rebelle

Et en plus ça contribue à résoudre la question des retraites : un boulot pour les retraités, c’est l’idéal pour ne pas avoir à se poser la question du financement

Cette proposition de loi  a été déposée le 1 Avril : connaissant les tendances sécuritaires de ce député, il est pourtant à craindre que ce ne soit pas un poission

La proposition de loi sur http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion2404.asp

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *