Catégories
Pierre Dubois

Un autre CdS désavoué par le CA

Texte de Philippe Milburn, professeur de sociologie à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), reproduit avec l’autorisation de l’auteur. ll s’inscrit dans la suite des chroniques sur les annulations de propositions de comités de sélection par le Conseil d’administration réuni en formation restreinte. La Présidente de l’université, Sylvie Faucheux, mise en cause dans la chronique, est, bien sûr, invitée à faire part de son analyse de la question. Le blog, qui veut être un support pour le débat, est également ouvert à celles et ceux qui font un bilan positif des comités de sélection

 

Un poste de professeur de géographie est mis au concours à l’UVSQ pour la filière du même nom, gravement sous encadrée, en remplacement d’un collègue partant à la retraite et qui effectue 100 heures complémentaires de ce fait et seul professeur de géographie.

 

Le poste est fléché “géographie économique” pour le labo d’économie et pour l’enseignement de la géographie pour la préparation des masters d’enseignement. Le comité de sélection est formé en plein accord du CA de l’université. Il est présidé par le collègue géographe partant, avec un économiste (directeur de l’UFR et directeur-adjoint du labo), un sociologue (moi-même), et trois géographes extérieurs d’universités franciliennes [profil du poste et composition du comité de sélection].

 

Il n’y a que deux candidats en lice, l’un venant d’un IUFM et auteur d’une HDR publiée sur les villes dans l’économie mondialisée. Le second, venant d’un pays africain, mais titulaire d’une HDR en France sur les questions de développement durable et développement des territoires dans une perspective d’échanges économiques internationaux. Tous deux sont qualifiés par le CNU de la section de géographie (23ème je crois) et présentent un nombre conséquent de publications qui sont présentes dans leur dossier.

 

Le comité a classé le candidat issu de l’IUFM en 1er et l’autre en second, tous deux ayant fait une bonne audition, ce classement au profit de l’aspect formation à l’enseignement et pilotage de la mastérisation, tel que le poste avait été profilé.

 

Le CA de l’université [en formation restreinte] a annulé ce classement après que la présidente, Sylvie Faucheux, professeur d’économie, eût déclaré qu’elle “n’aurait même pas voulu de ce candidat comme maître de conférenceset critiqué son dossier sans en avoir connaissance. Il n’a même pas été fait mention du 2nd candidat durant cette séance de CA.

 

Cette attitude s’explique par un contentieux interne au département d’économie, la présidente ayant demandé le non-renouvellement de l’UMR Institut de recherche pour le développement (IRD), en désaccord avec ce dernier… et nombre de collègues du labo, on s’en doute, dont des chargés de recherche et des directeurs de recherche. Ambiance ! Je n’entre pas dans le feuilleton à épisode qui s’en est suivi (éclatement forcé de l’UFR à la hussarde…), où la géographie est impliquée à son corps défendant.

 

L’affaire de ce poste au-delà des problèmes de l’UVSQ me paraît symptomatique des abus du système LRU qui s’assoit sur la démocratie universitaire (CNU, comité de sélection…) pour imposer des décisions négatives de manière totalement arbitraire et discrétionnaire par les présidents”.

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *