Catégories
Pierre Dubois

Insertion. Rennes 1 sur le podium ?

Rennes 1 sur le podium. Les premiers chiffres publiés par Le Figaro Magazine dans son édition du 16 octobre 2010 donnent le classement des 80 universités françaises pour les masters. En tête, toutes disciplines confondues, on trouve Paris-II (94,9%), au coude-à-coude avec Lyon-I (94,5%) et Rennes 1 (94,3%)” (communiqué de presse). 

Comme l’université de Paris Sud (chronique : “Féliciter Paris Sud 11 ?“), Rennes 1 est tombée dans le panneau du classement du Figaro Magazine. L’université se dit “3ème sur le podium” ! L’imprudence ! Qui a déjà osé argumenté une quasi-victoire à partir d’un palmarès basé sur un seul indicateur (en l’occurrence ici le taux de chômage des diplômés de master 2007, 30 mois après l’obtention de leur diplôme) ? Et de plus un indicateur dont les universités ne sont pas directement responsables ! Comme le dit Jean-François Méla sur son blog : “c’est le bonnet d’âne des palmarès“ 

Ouvrons le tableau (publié par le MESR) qui indique le taux d’insertion (le solde du 100% étant le taux de chômage), taux moyen et par grande discipline (cliquer ici pour ouvrir le tableau). Le taux moyen (94,3%) ne veut rien dire : chacun a appris qu’il ne fallait pas mélanger les torchons et les serviettes. En droit (et à un moindre degré en économie et gestion), Rennes 1 a un taux élevé d’insertion : 95,2 %. En Sciences humaines et sociales, l’université est “NS” : pas assez de réponses à l’enquête. En Sciences, elle se situe dans une bonne moyenne. Vu les faibles écarts entre toutes les universités, le “bon classement” de Rennes 1 semble donc dû au seul “Droit“.

Cherchons à en savoir davantage sur le site de l’université. L’enquête a obtenu un bon taux de réponse : 610 répondants sur 910 diplômés de master correspondant aux critères de l’enquête. Elle ne se trouve malheureusement pas en ligne que ce soit ici, ici, ici, ou ici. Il n’y a d’ailleurs en ligne aucune enquête sur le devenir professionnel des diplômés.

L’étudiant persuadé que Rennes 1 est sur le podium et qui se dit qu’il pourrait un jour s’y inscrire prend espoir quand il est attiré par la mention d’un annuaire des anciens : cliquer ici. L’annuaire est réservé aux diplômés ! ”Valérie Pécresse, n’avez-vous pas dit qu’avec votre première enquête nationale, l’étudiant pourrait repérer les diplômes qui permettent de trouver un bon job” ? En urgence : Rennes 1 doit jouer la transparence et mettre en ligne les résultats complets de l’enquête, réalisée par son observatoire. Celui-ci, selon le leitmotiv du réseau RESOSUP, ne doit pas être d’abord un “opérateur” du ministère !

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *