Catégories
Pierre Dubois

InEx 5. Diplômés engagés

Cinquième chronique sur les Initiatives excellentes. Les futurs bacheliers 2011 sont entrés dans la période de choix de filières de formation (chronique “Admission post-bac“). Ils doivent prendre en compte l’intensité vie associative qui se pratique dans les établissements. Hélas, il n’existe pas de palmarès ou d’indicateur de performance des universités, des STS ou des classes prépas dans ce champ ! Un exemple à suivre : une trentaine d’associations dans l’université d’Avignon.

L’engagement étudiant dans la vie associative de leur établissement est non seulement socialement et politiquement utile, mais il est très formateur ; il est un moyen d’acquérir des compétences qui peuvent s’avérer utiles ou insdipensables pour l’accès au marché du travail (dont la compétence de gestion de projets).

La Lettre CPU Infos du 28 janvier 2011 (n°62 envoyé aux abonnés) donne la parole à Camille Gallap, président de l’université du Havre et président de la Commission Vie de l’étudiant et questions sociales de la CPU. ”L’année 2011 est l’année européenne du bénévolat et du volontariat” (cliquer ici). “Elle sera pour la CPU l’occasion de continuer à avancer sur la reconnaissance et la valorisation de l’engagement étudiant à travers la signature de la charte sur la valorisation de l’engagement étudiant mais aussi sur la prise en compte de l’expérience du service civique dans les cursus”. Camille Gallap a totalement raison. Les atermoiements du ministère durent depuis trop longtemps ; le président de la république a promis cette charte en 2009 (communiqué de PDE d’avril 2010). Elle doit rapidement être signée !

Trois parcours qui montrent une continuité de trajectoire : des “étudiants engagés” deviennent des “diplômés engagés”. Ce n’est pas un hasard si Cécile (photo ci-dessus) et Emilie travaillent dans une coopérative et si Ahmed est délégué général d’Animafac. Ces trois diplômés ont obtenu la licence professionnelle “Management des organisations de l’économie sociale” de Marne-la-Vallée ; j’en étais alors le responsable avec Michel Abhervé (site de la licence). 7 promotions, 200 diplômés et un réseau d’anciens qui se réunit régulièrement pour une “Conférence-débat” (la prochaine en février 2011).

Cécile a obtenu la licence en 2007 (CV à cette date). Elle est aujourd’hui employeur-salarié dans une petite entreprise créée avec son mari (Faucon Formation Service), au sein de la Coopérative d’activité et d’emploi d’Ile-et-Vilaine (cliquer ici). PME bretonnes, donnez-leur un coup de main ! Ils débutent ! C’est quoi une CAE ? C’est une entreprise partagée. Coopaname en Ile-de-France est un autre formidable exemple d’entreprise “qui fait sens”. C’est bien mieux d’être employeur-salarié dans une CAE que d’être auto-entrepreneur !

Emilie a également obtenu la licence pro en 2007 (CV à cette date et photo ci-contre), mais elle a poursuivi ses études en Master, sous le régime de l’alternance. Elle travaille, comme Cécile, dans le secteur coopératif. Elle est chargée de communication pour l’union de Sociétés coopératives et participatives pour l’Ile-de-france, le Centre Orléanais, la Haute Normandie et les DOM-TOM. Les voeux de l’Union pour 2011 : ici.

Ahmed est, quant à lui, diplômé de la deuxième promotion (2004-2005). Il est resté proche du milieu étudiant, puisqu’il est devenu récemment délégué général d’Animafac, après en avoir été le délégué adjoint. Il raconte lui-même sa trajectoire d’étudiant puis de diplômé engagé : interview d’Ahmed et photo. Il présente les projets d’Animafac, “agitateur de citoyenneté“. Les 5 et 6 février 2011 sur le Campus de Lille 1, Animafac organise une rencontre des associations étudiantes de l’Ile-de-france, de Picardie, de Champagne-Ardenne, d’Alsace, de Lorraine et du Nord Pas-de-Calais : programme détaillé. J’y interviendrai dans le débat : “Pourquoi accueillir des étudiants internationaux ?

Une des associations du réseau Animafac : “Etudiants & Développement” (chronique InEx 1). Abonnez-vous à la Newsletter de cette association pour le développement de la solidarité internationale : cliquer ici.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *