Catégories
Pierre Dubois

Master “Education” en alternance

Circulaire du 14 septembre 2011 (BOEN du 22 septembre 2011) sur la “professionnalisation des formations pour les étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement“. Cette circulaire arrive bien tardivement ! Les étudiants préparant un master 1 ou 2 d’enseignement (professeur, CPE, documentaliste) sont déjà entrés en formation. Il va leur être difficile d’envisager de préparer ce master en alternance, si les universités et les responsables de master n’ont pas anticipé et organisé un emploi du temps ad hoc. L’alternance ne s’improvise pas ! D’ailleurs, le nombre de parties prenantes à la mise en application de la circulaire est tel que celle-ci a de bonnes chances de créer une usine à gaz !

Il me semble que les deux ministères reconnaissent a posteriori leurs erreurs dans la réforme dite de ”mastérisation”, en particulier celle de mettre les lauréats des concours de professeur directement devant une classe. Ces erreurs ne sont pas complètement réparées. La différence avec la situation d’avant la réforme est en effet évidente. Quand les étudiants, au terme d’une première année d’IUFM, avaient réussi le concours (à bac+4), ils devenaient, en 2ème année d’IUFM, fonctionnaires-stagiaires et étaient rémunérés comme tels ; ils alternaient cours à l’IUFM et stages en responsabilité. 

La circulaire de ce jour prévoit, pour les étudiants en alternance, de leur attribuer un statut de contractuel de droit public et de les financer sur la masse salariale disponible pour les assistants d’éducation ! ”Un service d’étudiant en alternance ne peut excéder le tiers du service annuel du corps de référence”. C’est logique puisque les étudiants en alternance doivent suivre des cours. Toujours est-il qu’ils seront moins payés que les fonctionnaires-stagiaires de la défunte 2ème année d’IUFM !

La circulaire prévoit également des stages à bac+6 et prend des libertés avec la réglementation récente sur l’interdiction des stages hors-cursus ! ”Les stages en responsabilité sont destinés aux étudiants inscrits en deuxième année de master ou à ceux qui, déjà titulaires d’un master, sont inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur et préparent un concours de professeur, de documentaliste ou de CPE. Ces stages sont prioritairement ouverts aux candidats admissibles aux concours mentionnés”.

“Par ailleurs, si l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur constitue l’une des conditions permettant de bénéficier d’un stage, certaines situations peuvent justifier une souplesse dans l’offre faite aux candidats“.

Be Sociable, Share!