Catégories
Pierre Dubois

Les PRAG du SUP fort mécontents

La Société des Agrégés de l’Université publie les résultats de son enquête auprès des Professeurs agrégés exerçant dans l’enseignement supérieur (le rapport). Les PRAG du Sup dépriment. Ils sont, à juste titre, fort mécontents. Ils sont les oubliés du corps professoral du SUP, alors qu’ils constituent, souvent, le fer de lance de la qualité de l’enseignement en 1er cycle (licence, DUT). La statistique sur les personnels de l’enseignement supérieur (indicateur 9.15 des RESR 2011) ne permet pas même pas d’en identifier le nombre précis ! Toutes les chroniques du blog sur les PRAG-PRCE dans le SUP

Extrait du communiqué du 22 septembre 2011. “L’assemblée générale de la Société des Agrégés, réunie en juin 2011, demande la révision du décret du 25 mars 1993. “Elle demande notamment l’attribution des emplois d’enseignants du second degré aux seuls agrégés dans toutes les disciplines où existe une agrégation ; la parution systématique au BO de tous les postes de professeurs agrégés ; l’harmonisation des modalités de sélection des candidats, qui doivent être nationales ; la réduction du volume horaire annuel à 288 heures, avec 12 heures hebdomadaires au maximum d’équivalent TD ; la prise en compte dans le service ou la rémunération de toute autre tâche que l’enseignement ; une définition nationale des conditions d’attirbution de décharges horaires dans le cadre de la rédaction d’une thèse ou de recherches postdoctorales ; la révision des procédures de notation, des promotions à  la hors classe, d’accès au corps des maîtres de conférences ou des possibilités de détachement dans ce corps”.

Ce blog milite pour la création d’Instituts d’enseignement supérieur (chroniques sur les IES), organisant le cycle licence en deux voies (une voie longue et une voie professionnelle), le corps professoral des IES n’étant constitué, à terme, que de professeurs agrégés (chronique du 7 avril 2010 : “IES : le corps professoral“).

Be Sociable, Share!