Catégories
Pierre Dubois

Mesurer la mixité sociale dans le SUP

Chronique transmise par François : merci ! “Les études sur l’évolution dans le temps de la mixité sociale dans les établissements français d’enseignement supérieur reposent actuellement sur l’examen des variations au cours des années des catégories socioprofessionnelles des parents des étudiants, du taux d’étudiants boursiers“.

“Or, pour des raisons différentes, ces deux méthodes introduisent d’importants biais statistiques, en particulier quand on veut étudier ces problèmes sur longue période”.

“Il semblerait préférable d’étudier l’évolution au sein d’un établissement de la proportion des élèves dont les parents font partie des x % les plus riches et de y % les plus pauvres. Les Britanniques, sensibles aux questions de mixité sociale, semblent capables de classer les parents de leurs étudiants en déciles ou quartiles (soit par rapport au revenu, soit par rapport au diplôme le plus élevé obtenu”. Lire la suite…

Cette fois, c’est le blogueur qui commente la chronique ! 

Be Sociable, Share!