Catégories
Pierre Dubois

Dijon. Encore un rebondissement !

Alors que la “paix des braves” avait pris le pas sur le ”combat des chefs” entre les deux candidats à la présidence de l’université, Alain Bonnin, en voie d’être élu président par le nouveau Conseil d’administration, et Sophie Béjean, présidente sortante, le SNESUP-CGT a déposé un recours, dans les délais, auprès de la commission académique de contrôle des opérations électorales. Le recours concerne le collège B des enseignants au CA. Texte du recours. Toutes les chroniques sur les élections en Bourgogne.

Rappelons les résultats ”serrés” dans le collège B. 1.067 inscrits, 743 votants. Liste Bonnin, 232 voix et 4 élus ; liste Béjean, 231 voix et 1 élu ; liste Pour une université de service public (SNESUP CGT), 222 voix et 1 élu.

Première raison du recours SNESUP-CGT. “Le comité consultatif électoral n’a pas recompté les bulletins alors que les trois premières listes se tiennent à très peu de voix d’écart, voire à une seule, ni vérifié le matériel de vote ; par exemple des procurations photocopiées ont été acceptés dans certaines cas et refusées dans d’autres”.

Be Sociable, Share!