Catégories
Pierre Dubois

Bretagne-Sud. Sire accuse Dupont

Il faudra un jour écrire l’histoire des élections 2012 à la présidence des universités, tant elle est un feuilleton à rebondissements, feuilleton trop souvent burlesque et sinistre.

Les élections à l’université Bretagne-Sud (UBS) ont eu lieu les 7 et 8 mars 2012. Quelques informations sur le site de l’université. Trois jours après la clôture du scrutin, les résultats ne sont pas encore en ligne. C’est un article d’Ouest France qui les révèle : “Vannes. L’université de Bretagne-Sud devrait changer de président“. Echec des listes soutenant le président sortant, Olivier Sire. Virginie Dupont, tête de liste et candidate à la présidence, observe : “la participation record est un signe que la gouvernance n’a pas convenu”.

L’élection de la ou du président est prévue le 22 mars. Coup de théâtre. Olivier Sire accuse Virginie Dupont de plagiat : le programme de celle-ci comporte des copiés-collés sans guillemets issus de programmes ou de professions de foi d’élections dans d’autres universités. Incroyable ! Tous les coups sont permis.

Que cherche le président sortant de l’UBS ? Discréditer sa concurrente ? Obtenir une annulation des élections en recourant à la Commision académique de contrôle des opérations électorales ? Convoquer Virginie Dupont devant la section disciplinaire de l’établissement ? Attendre de ses collègues plagiés qu’ils attaquent son opposante au pénal pour contrefaçon ?

Olivier Sire appuie son argumentation sur un document intitulé “Un programme à tout prix“, comparant, en deux colonnes parallèles, des éléments de programme de Virginie Dupont et 7 textes dont des morceaux ont été “plagiés”. Je connais l’exercice difficile de repérage de plagiats : aller plus loin sur la question du plagiat dans les universités. Quand Olivier Sire a-t-il fait la comparaison ? Qui a cherché les textes pour lui ? Ses services ? Qui a fait le travail d’annotation ? Olivier Sire ne le dit pas ; il devrait le dire !

Conclusion du texte par Olivier Sire. “Ce relevé ne se prétend pas exhaustif de l’ensemble des “sources”, utilisées dans le programme V. Dupont. Cependant, il prouve : l’absence de renvoi à plusieurs sources ; l’absence de guillemets pour les citations ; la manipulation marginale et maladroite du texte source, pour atténuer l’effet de copié-collé ; plusieurs omissions significatives à partir du texte source… Quand nos étudiants s’adonnent à de telles pratiques, ils encourent les sanctions de la commission disciplinaire. Une candidate à la présidence de l’UBS a-t-elle droit au plagiat” ?

Be Sociable, Share!