Catégories
Universitas

Universités : le palmarès des années Sarkozy

Beaucoup de lecteurs du “Grand Chambardement” m’ont demandé de revenir, de la manière la plus simple possible, sur la nouvelle donne au sein de  l’université française. Comment résumer les cinq années Sarkozy dans le supérieur à l’usage de ceux qui n’y comprennent plus rien ? J’ai repris pour ce faire la chronique démarrée dans le livre. Compilé les chiffres et les faits : les universités qui se sont mobilisées dès l’annonce de l’”Opération Campus” (quelques mois après l’élection de Nicolas Sarkozy) et la promesse de ses cinq milliards d’euros; celles que l’on attendait et qui n’ont pas été choisies; celles que l’on n’attendait pas. Celles aussi qui ont pris le train en marche. Celles qui ont tenté, en vain. Celles qui n’ont même pas tenté aussi. J’ai fait de même pour les deux vagues des Initiatives d’Excellence (8,7 nouveaux milliards) et pour les deux vagues des Laboratoires d’excellence (1 milliard). On aurait pu continuer la liste mais on s’est contenté de la distribution de ces presque 15 milliards d’euros. Le processus dont on a ici la photographie partielle et subjective est encore en train de s’opérer. Il présente les nouveaux regroupements, qui continuent à se former. Il y a sans doute des erreurs dans cette liste (les lecteurs peuvent les signaler en commentaires). Ce bilan-là, brut et factuel, du quinquennat Sarkozy n’existait pas. Faut-il préciser que la valeur des établissements n’est évidemment pas en jeu ici ?

1. L’Université de Strasbourg, arrive en tête des principaux bénéficiaires du quinquennat avec un sans-faute : réunifiée depuis 2009, elle a touché 375 M€ au 1er tour de l’Opération Campus en novembre 2008 (dotation en février 2009) et lauréate des premières Initiatives d’Excellence (750 M€). Un projet de rattachement avec l’Université de Haute-Alsace (qui n’a pas postulé sur l’Opération Campus en 2008/2009) est actuellement en cours. La région Alsace héberge 11 Laboratoires d’Excellence.

2. Université de Bordeaux, dont le regroupement (Pôle de recherche et d’enseignement supérieur, PRES) des 4 universités, de l’Institut polytechnique de Bordeaux et de Sciences Po Bordeaux a été reconnu dès 2007, s’est vu promettre 475 M€ au 1er tour de l’Opération Campus, en novembre 2008 (dotation en mai 2009) et 700 M€ dès les premières Initiatives d’Excellence. Un rapprochement avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, recalée de l’Opération Campus en février 2009, est ébauché. La région Aquitaine héberge par ailleurs 5 Laboratoires d’Excellence.

3. Paris Sciences et Lettres (Quartier Latin) est le regroupement parisien le plus en pointe. Reconnu en 2010, il réunit Paris Dauphine (recalé de l’Opération Campus en son nom propre en novembre 2008), l’Ecole Normale Supérieure (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres et en février 2009 avec le projet Paris Campus Quartier Latin), ENSCP ParisTech, ESPCI ParisTech (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres), l’ENSAD, l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, le Collège de France (recalé de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres et en février 2009 avec le projet Paris Campus Quartier Latin), l’Observatoire de Paris (recalé de l’Opération Campus en février 2009 avec le projet Campus universitaire Paris-Centre), l’Institut Curie (recalé de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres) et l’Institut Louis Bachelier. Lauréat de 70 M€ au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (mais la dotation n’a été annoncé qu’en avril 2011), il a brillé aux premières Initiatives d’Excellence (750 M€). PSL revendique par ailleurs 15 Laboratoires d’excellence.

4. Le Campus de Saclay (qui préfigure une Université Paris-Saclay) aurait pu figurer en tête de cette liste, avec le montant brut le plus important toutes catégories confondues. Mais il pâtit d’une gestation pour le moins chaotique et de sélections bien souvent hors normes. Il doit attendre le 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (dotation en mai 2009) pour être retenu sur le fil. Recalé aux premières Initiatives d’excellence, il perçoit tout de même… 1 milliard d’euros de manière dérogatoire dans le cadre des Investissements d’avenir. Il recandidate quelques mois plus tard et se retrouve lauréat des secondes Initiatives d’excellence. Le campus regroupe Paris 11 (recalée de l’Opération Campus en son nom propre et avec UniverSud en novembre 2008), Agro ParisTech, Ecole Centrale Paris (recalée de l’Opération Campus en son nom propre et avec UniverSud en novembre 2008), ENSAE, ENSTA, Ecole polytechnique, HEC, Mines ParisTech, ENS Cachan (recalée de l’Opération Campus en son nom propre et avec UniverSud en novembre 2008), Supélec (recalée de l’Opération Campus en son nom propre avec UniverSud en novembre 2008), Institut d’optique, Institut Telecom, le CEA, le CNRS, l’INRA, l’INRIA, l’ONERA, l’IHES, « Sytem@tic ». ParisTech (recalé de l’Opération Campus avec les projets Campus Paris Est et Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres en novembre 2008) et UniverSud Paris dont font notamment partie l’Université d’Evry Val d’Essonne et l’Université Versailles-Saint-Quentin (toutes les deux recalées de l’Opération Campus en leur nom et avec UniverSud en novembre 2008) sont également associés au projet. Le Campus de Saclay est par ailleurs à l’origine de 11 Laboratoires d’excellence.

5. Sorbonne Universités est le deuxième regroupement de Paris intra-muros de cette liste. Le PRES a été reconnu en 2010. Il regroupe Paris 2 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Universitas), Paris 4 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris-Centre et en février 2009 avec le projet Paris Campus Quartier Latin), Paris 6 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris-Centre et en février 2009 avec le projet Paris Campus Quartier Latin), mais aussi le Muséum National d’Histoire Naturelle (recalé de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris Montagne Sainte-Geneviève Sciences et lettres), l’Université technologique de Compiègne (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008), l’Institut européen d’administration des affaires, le CNRS, l’INSERM et l’IRD. Il a reçu 130 M€ au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (mais la dotation n’a été formalisée qu’en avril 2011). Présélectionnée aux premières Initiatives d’excellence, il n’est sélectionné qu’au deuxième tour. Sorbonne Universités revendique par ailleurs 10 Laboratoires d’excellence de la première vague.

6. Université de Toulouse est un PRES reconnu en 2007 qui réunit notamment l’Institut National Polytechnique de Toulouse, l’Institut National de Sciences Appliquées, et l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace. Il s’est vu promettre 350 M€ au 1er tour de l’Opération Campus en novembre 2008 (dotation en septembre 2009) avec une rallonge de 175 M€ pour la rénovation de Toulouse 2 en septembre 2009. Présélectionné aux premières Initiatives d’excellence, il est lauréat aux secondes seulement. Le PRES doit faire face à une intersyndicale opposée au projet. La région héberge par ailleurs 9 Laboratoires d’Excellence.

7. Sorbonne Paris Cité est le troisième PRES de Paris intra-muros reconnu en 2010 et regroupe Paris 3 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris-Centre et en février 2009 avec le projet Paris Campus Quartier Latin), Paris 5 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris-Centre et en février 2009 avec le projet Campus universitaire Paris-Centre), Paris 7 (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 avec le projet Paris-Centre et en février 2009 avec le projet Campus universitaire Paris-Centre), Paris 13 mais aussi l’Institut national des langues et des civilisations orientales, l’Ecole des hautes études en santé publique, l’Institut de Physique et du Globe de Paris (recalé de l’Opération Campus en février 2009 avec le projet Campus universitaire Paris-Centre), l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (recalé de l’Opération Campus en février 2009 avec le projet Campus universitaire Paris-Centre), le CNRS, l’INSERM, l’Inria, le CEA, l’INED, l’IRD, ainsi que l’AP‐HP. Lauréat de 200 M€ au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (mais la dotation ne s’est formalisée qu’en février 2010), Sorbonne Paris Cité a été recalée aux premières Initiatives d’excellence avant d’être finalement sélectionnée pour les secondes. Le projet est porteur par ailleurs de 9 Laboratoires d’excellence.

8. Aix-Marseille Université a fusionné en début d’année. Il a touché 500 M€ au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (dotation en mai 2009). Recalé aux premières Initiatives d’excellence, il est finalement lauréat des secondes. La Provence héberge par ailleurs 7 Laboratoires d’Excellence.

9. Université de Lyon est un PRES reconnu très tôt, en 2007, qui regroupe l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, l’Ecole Centrale de Lyon. Un “concurrent” de taille l’a rejoint : Saint Etienne, recalé de l’Opération Campus en novembre 2008. Université de Lyon a touché 575 M€ dès le 1er tour de l’Opération Campus en novembre 2008 (dotation en janvier 2009), mais n’a pas réussi à concrétiser après ce démarrage en trombe. Présélectionné aux Initiatives d’excellence il n’a été choisi par le jury ni à la première ni à la seconde vague. Le gouvernement a cependant promis un “soutien particulier” en forme de rattrapage. Le Lyonnais et le Forez hébergent par ailleurs 13 Laboratoires d’Excellence.

10. Université de Grenoble est un PRES reconnu en 2009, qui regroupe notamment l’Institut national polytechnique de Grenoble et l’Institut d’Etudes politiques de Grenoble, auxquels s’est rattachée l’Université de Savoie en 2010 (laquelle n’a pas postulé à l’Opération Campus en 2008/2009). Le PRES a remporté 400 M€ au 1er tour de l’Opération Campus en novembre 2008 (dotation en juillet 2009). Mais la convention de transfert de cette dotation en capital, la première du genre, n’a été signée que le 21 février… 2012 ! Présélectionné aux Initiatives d’excellence il n’a été choisi par le jury ni à la première ni à la seconde vague. L’Isère et la Savoie hébergent par ailleurs 16 Laboratoires d’Excellence.

11. Université de Montpellier Sud de France est un PRES reconnu en 2009 qui regroupe notamment Montpellier 1, 2 et 3. Lauréat surprise dès le premier tour de l’Opération Campus en novembre 2008, il perçoit 325 M€ (dotation en mai 2009). Il est en revanche recalé aux premières Initiatives d’excellence (avec un projet porté par Montpellier 3 seulement) et aux secondes et a dû mal à rendre crédible son objectif de préparer la fusion des universités. La région héberge par ailleurs 4 Laboratoires d’Excellence.

12. Hésam, Hautes Études-Sorbonne-Arts et Métiers est le quatrième PRES de Paris intra-muros, reconnu en 2010. Il regroupe Paris 1, le Conservatoire national des arts et métiers, l’Ecole des hautes études en sciences sociales, l’Ecole française d’Extrême-Orient, l’Ecole nationale des chartes, l’Ecole nationale supérieure de création industrielle, l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers, l’Ecole pratique des hautes études, l’ESCP Europe et en membres associés l’Ecole nationale d’administration et l’Institut national d’histoire de l’art et l’Institut national du patrimoine. Lauréat de 100 M€ au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (la dotation ne sera formalisée qu’en avril 2011), il est recalé des premières puis des secondes Initiatives d’excellence sous le nom « Paris Novi Mundi Université ». Le gouvernement lui a cependant promis un “soutien particulier” en forme de rattrapage. Hésam est par ailleurs porteur de 8 Laboratoires d’excellence.

13. Campus Condorcet Paris-Aubervilliers regroupe Paris 1, Paris 8 (recalé de l’Opération campus en novembre 2008), Paris 13, l’Ecole des hautes études en sciences sociales, l’Ecole pratique des hautes études et l’Ecole des Chartes. Ils ont été rejoints par l’Ecole d’économie de Paris, l’Institut National d’Études Démographiques, le CNRS et la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Très soutenu par Valérie Pécresse, le projet se retrouve lauréat au 2e tour de l’Opération Campus en février 2009 (dotation de 450 M€ en septembre 2009). Il n’a pas candidaté aux Initiatives d’excellence.

14. Université du grand ouest parisien est l’un des derniers PRES reconnus (en 2012) qui réunit notamment l’Université Versailles-Saint-Quentin (recalée de l’Opération Campus en son nom et avec UniverSud en novembre 2008 mais lauréate avec le Campus Paris-Saclay en février 2009) et l’Université Cergy-Pontoise Val d’Oise (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 mais dotée de 20M€ comme « Campus innovant » en novembre 2008 et non candidate en février 2009). Aucune n’a postulé aux Initiatives d’excellence. L’UVSQ revendique par ailleurs 8 Laboratoires d’Excellence.

15. Université de Lorraine a fusionné en 2012 l’université de Nancy et celle de Metz. Recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009, elle a bénéficié d’un rattrapage inopiné à la faveur du plan de relance de juin 2009 avec 70 M€. Elle a également été recalée aux premières Initiatives d’excellence ainsi qu’aux secondes. La Lorraine héberge par ailleurs 6 Laboratoire d’Excellence.

16. Université Lille Nord de France a été reconnu en 2009 et réunit les universités de Lille (recalées de l’Opération Campus en novembre 2008 et en février 2009 mais dotées de 110 M€ dans le cadre du plan de relance en septembre 2009), l’Université de Valenciennes (recalé de l’Opération Campus en son nom propre en novembre 2008 mais doté de 20 M€ comme « Campus innovant » en novembre 2008), l’Université d’Artois et l’Université du Littoral. Le regroupement a été recalé aux premières Initiatives d’excellence et aux secondes (avec un projet centré sur Lille). Le Nord-Pas-de-Calais, pris entre la tentation d’un pôle régional fort et d’une confédération plus large avec des universités de proximité, héberge par ailleurs 5 Laboratoires d’Excellence.

17. Le PRES Paris Est, reconnu en 2007, a été doté de 50 M€ comme « Campus prometteur » en novembre 2008. Il réunit Paris 12 et l’Université de Marne-la-Vallée (recalées de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009 avec le projet Campus Est puis Paris-Est). Le PRES a été recalé aux premières Initiatives d’excellence et aux secondes. Par ailleurs, Paris Est héberge 6 Laboratoires d’excellence.

18. L’Université européenne de Bretagne, reconnue en 2007, s’est fait recaler de l’Opération Campus en novembre 2008 et n’a pas postulé en février 2009. Elle a toutefois perçu 30 M€ comme « Campus prometteur » en novembre 2008. Nouvelle déconvenue aux premières Initiatives d’excellence (porté par elle) et aux secondes, où elle proposait une candidature commune avec l’UNAM, Université Nantes Angers Le Mans (reconnue en 2008) qui comprend, comme son nom l’indique, l’Université de Nantes (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et en février 2009 mais dotée de 30 M€ comme « Campus prometteur » en novembre 2008), l’Université du Maine (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009) et l’Université d’Angers (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009). La Bretagne héberge par ailleurs 5 Laboratoires d’Excellence et les Pays de la Loire trois.

19. Le PRES Bourgogne Franche-Comté, reconnu en 2010, réunit l’Université de Bourgogne (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009, mais doté de 20M€ comme « Campus innovant » en novembre 2008) et l’Université de Franche-Comté (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009). Le PRES s’est fait recaler aux premières Initiatives d’excellence comme aux secondes. Les deux régions portent chacune un Laboratoire d’excellence.

20. Clermont Université, reconnu en 2008, n’a pas été sélectionné lors de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009 mais a tout de même reçu 30 M€ comme « Campus prometteur » en novembre 2008. Il n’a pas candidaté aux Initiatives d’excellence. Clermont-Ferrand héberge par ailleurs 5 Laboratoires d’Excellence.

Nice-Sofia Antipolis, recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et en février 2009 mais dotée de 30 M€ comme « Campus prometteur » en novembre 2008, n’a pas candidaté aux Initiatives d’excellence. Le campus héberge par ailleurs 2 Laboratoires d’Excellence.

Paris 10, recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009, n’a pas postulé non plus aux premières Initiatives d’excellence et s’est faite recaler aux secondes pour son projet de « Cité intelligente du futur 2440 ».

Normandie Université, PRES reconnu seulement en 2011, regroupe l’Université du Havre (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et en février 2009 mais dotée de 20 M€ comme « Campus innovant » en novembre 2008), lUniversité de Rouen (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009) et l’Université de Caen (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009), qui ont eu du mal à se réunir. Aucune n’a candidaté aux Initiatives d’excellence. Par ailleurs, la Normandie héberge un seul Laboratoire d’Excellence.

Centre – Val de Loire Université, reconnu en 2010, réunit l’Université d’Orléans (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009) et l’Université de Tours (qui n’a pas postulé du tout sur l’Opération Campus). Aucune n’a candidaté non plus aux Initiatives d’excellence. Le Centre héberge par ailleurs deux Laboratoires d’Excellence, à Orléans.

Le PRES Limousin Poitou-Charentes, reconnu en 2009, réunit l’Université de Limoges (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009), l’Université de Poitiers (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009) et l’Université de La Rochelle (recalée de l’Opération Campus en février 2009 pour laquelle elle n’avait pas postulé en novembre 2008). Aucune n’a candidaté aux Initiatives d’excellence. Dans les deux régions, Limoges héberge un seul Laboratoire d’Excellence et Poitiers un autre. L’Université de Reims Champagne-Ardenne (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009), l’Université de Picardie (recalé de l’Opération Campus en février 2009 pour laquelle elle n’avait pas postulé en novembre 2008) et l’Université de Mons en Belgique ont signé une convention de coopération le 11 octobre 2011. Aucune n’a candidaté aux Initiatives d’excellence et aucune n’héberge de Laboratoire d’Excellence en propre.

L’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009), n’a pas candidaté aux Initiatives d’excellence, tout comme Corte et l’Université du Sud-Toulon-Var. Antilles-Guyane (recalée de l’Opération Campus en novembre 2008 et non candidate en février 2009), n’a pas non plus candidaté aux Initiatives d’excellence. (recalé de l’Opération Campus en novembre 2008 et février 2009). Par ailleurs, Avignon et Cayenne hébergent chacune 1 Laboratoire d’excellence. Toulon et Corte n’en hébergent aucun ni ne participent à un projet en réseau.

L’Université de Perpignan Via Domitia (qui n’a pas postulé sur l’Opération Campus en 2008/2009) est engagée dans un processus de création d’un PRES transfrontalier « Pyrénées Méditerranée ». Elle n’a pas candidaté aux Initiatives d’excellence. Perpignan héberge un Laboratoire d’excellence et Banyuls-sur-mer un autre.

L’Université de Nîmes n’a pas postulé sur l’Opération Campus en 2008/2009. Elle n’a pas non plus candidaté aux Initiatives d’excellence. La configuration est exactement la même pour la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et La Réunion. Aucune n’héberge de Laboratoire d’excellence en propre, même si les trois dernières participent à des projets en réseau.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *