Catégories
Caroline Chanlon

Écrire sur les médias sociaux ou comment avoir du style et être attirant en moins de deux lignes ?

Le rapport à l’information a changé : les internautes sont maintenant les seuls décideurs de l’information qu’ils souhaitent recevoir. S’ils nous likent, nous aurons des chances d’apparaitre dans leur flux et même chose s’ils font partie de nos followers. Le cas contraire, les choses se compliquent …

Le style, la qualité de l’information mais aussi la forme de l’information seront autant de facteurs déterminants qui feront qu’un internaute fera le choix de recevoir nos dernières actualités.

L’impact de l’infobésité

Sur le web des milliards de contenus s’offrent à nous et les marques et institutions ne sont plus les seules à produire les contenus. Les internautes deviennent photographes, vidéastes, journalistes et postent à leur tour quantité de ressources (à titre d’exemple, 48 heures de vidéos sont uploadées chaque minute sur YouTube )
Cette infobésité a un impact considérable sur nos messages qui doivent de ce fait être plus courts mais aussi être relayés sur des canaux de diffusion différents afin de parler là où nos cibles se trouvent. Et de toutes façons les médias sociaux ne nous laissent pas le choix : je ne me vois pas relayer un communiqué de presse sur un post Facebook. Twitter va encore plus loin puisqu’il nous bloque carrément à 140 caractères.

La phrase, un dessin ?

Dans ce contexte lire mot à mot devient une contrainte considérable et il faut imaginer en quelques sorte nos messages comme des dessins : décryptables et compréhensibles en un fragment de seconde. On doit aller au delà du clair et synthétique, la lecture doit être “immédiate”.
La ponctuation, les smileys et les bruits comme grrrr ou pfff seront ici nos alliés ) (Attention à ne pas tomber dans le cliché et les messages creux)

Des écrits qui doivent toucher

Les émotions feront réagir nos lecteurs et c’est la plupart du temps ces émotions qui feront que l’internaute participe à la discussion en likant, partageant ou postant un commentaire.
Les émotions peuvent être de différents ordres : colère, humour, empathie, admiration,… libre à nous d’alterner pour ne pas lasser nos publics et surtout les surprendre !

Remember … métaphores et citations !

Et justement pour les surprendre, n’hésitons pas à user de figures de style parfois oubliées (et oui rappelez-vous vos cours de 1ère au lycée) : citations, oxymores, métaphores, hyperbate à la Yoda mais aussi des techniques comme le chunking ou le cliffhanger. A nous d’être créatifs et de donner de la modernité tout en surprenant avec nos messages.

Entre le haiku japonnais, la prose et le slogan engagé, rédiger sur les médias sociaux ne laisse rien au hasard. La communication sur les médias sociaux, une nouvelle forme d’art littéraire ?

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *