Catégories
Pierre Dubois

Dijon. Au revoir Sophie Béjean !

9ème chronique sur les élections universitaires à l’université de Bourgogne. Message de Sophie Béjean, présidente encore en fonction. Date : 14 mai 2012 14:47:32. Objet : CA du 15 mai.

“Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, Chers Étudiants. Comme suite au recours déposé par l’inter-syndicale dans le cadre des élections universitaires, je vous informe qu’à ce jour, le Tribunal Administratif n’a pas rendu sa décision à la suite des conclusions du Rapporteur Public demandant l’annulation des élections au collège B”.

“Ce recours n’étant pas suspensif, l’élection du Président programmée demain aura lieu conformément au calendrier électoral prévu. Un seul candidat, Alain Bonnin, s’est déclaré à cette élection. Sa lettre de candidature est accessible sur l’intranet”. Pourquoi cette lettre n’est-elle pas sur le site public de l’université ?

“Je vous prie de recevoir, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, Chers Étudiants, l’assurance de ma considération la meilleure. Sophie Béjean, Présidente, Université de Bourgogne”.

Les lecteurs du blog savent que j’ai souhaité la réélection de Sophie Béjean. Il n’en est pas ainsi. Il y a d’autres défis dans la vie que d’être réélue présidente. La devise de celle-ci n’est-elle pas “le futur doit être dangereux” ? L’avenir de l’université de Bourgogne va se dessiner dans un nouveau contexte politique national. Les universités de Bourgogne et de Franche-Comté doivent y tenir leur place, toute leur place. Leurs deux nouveaux présidents doivent accélérer la création d’une université fédérale, pensée et lancée par leurs deux prédécesseurs.

Be Sociable, Share!