Catégories
Pierre Dubois

Lorraine. Mutzenhardt, 1er président

Université de Lorraine. Communiqué du 25 mai 2012. “Le Conseil d’Administration a été installé ce matin et a procédé à l’élection. Jean Louis Morel, professeur de biologie pour l’environnement, et Pierre Mutzenhardt, professeur de physico-chimie, étaient candidats. Pierre Mutzenhardt a été élu par 19 voix au premier tour de scrutin. Jean Louis Morel a obtenu 6 voix. 4 bulletins blancs ont été comptés”. Rappelons que la nouvelle université de Lorraine a statut de Grand établissement ; les personnalités extérieures ont participé à l’élection du Président. Celui-ci est élu pour un mandat de 5 ans.

Le président Mutzenhardt a su attendre l’issue des recours en contentieux et les résultats de la 3ème élection dans le collège B des autres enseignants. Philippe Rollet, réélu président de Lille 1 Sciences et Technologies, n’a pas su attendre le jugement du tribunal administratif et se trouve dans une situation fort inconfortable.

Toutes les chroniques du blog sur le feuilleton des élections universitaires en Lorraine. Le Républicain Lorrain consacre un long article à l’élection de Pierre Mutzenhardt. “Désormais, le pain est sur la planche comme l’a du reste souligné le président élu. Celui-ci a notamment indiqué être décidé “à prendre en compte ce qui se dit en interne de manière posée” mais aussi à “avancer” afin que l’université “prenne toute sa place au niveau national et rayonne à l’international”.

“Les premières étapes à venir consisteront à vérifier que tout est en ordre, en vue de la prochaine rentrée et à “mettre en place l’équipe politique” qui entourera le président. Surtout, il faudra apporter une solution aux problèmes en cours “qui concernent les carrières, les personnels, l’harmonisation en matière de ressources humaines en général“. Des dossiers qui sont parfois en souffrance depuis des semaines”.

Philippe Gérard, élu SGEN au CA de l’université de Lorraine, explique pourquoi il a voté Pierre Mutzenhardt. “Démocratie représentative, démocratie participative, collégialité dans les décisions, développement du service public, délégation pertinente, confiance dans les acteurs, reconnaissance et valorisation des personnels, véritable communication interne et externe, …devront être les caractéristiques de la gouvernance de la nouvelle université.

Be Sociable, Share!