Catégories
Pierre Dubois

CNESER. UNEF : 4 sièges sur 11

Suite de la chronique “CNESER. Étudiants tous désunis“. Résultats des élections étudiantes au CNESER. Rappel : le corps électoral est constitué par les étudiants élus dans les conseils centraux (plus de 2.000 électeurs). Début juin, Geneviève Fioraso a sécurisé le scrutin pour le mettre en conformité avec le Code de l’Éducation : les élus suppléants au Conseil d’administration ont été exclus du corps électoral).

Selon les informations fournies par des organisations étudiantes, l’UNEF obtient 4 sièges (-1), la FAGE, 3 (+1), PDE, 2,  Uni/MET, 1, Cé, 1, Sud, 0. Il semblerait que ces élections fassent l’objet d’un recours de la part de l’UNEF. Un contentieux de plus !

Quatre communiqués : UNEF, FAGE, PDE, Cé. Communiqué de l’UNEF. “L’UNEF remporte les élections au CNESER et confirme sa place de première organisation étudiante. Avec 36,3% des suffrages exprimés et 4 élus sur 11, l’UNEF est à nouveau sortie victorieuse des élections... Avec plus de 220 voix d’avance sur la deuxième organisation, l’UNEF arrive largement en tête de ce scrutin. Ce score confirme les très bons résultats électoraux obtenus par l’UNEF dans tous les établissements universitaires de France. A ce jour, l’UNEF est la seule organisation étudiante présente dans l’ensemble des conseils d’administration de France”.

“Une élection en aucun cas comparable aux scrutins précédents. Malgré la progression du pourcentage de voix réalisées par l’UNEF (36,3% contre 33% en 2010), l’UNEF perd un siège par rapport au scrutin de 2010. Ce décalage entre la progression en pourcentage de voix et le nombre de sièges obtenus s’explique par la décision du ministère de modifier en cours de route les règles régissant le scrutin. Lire la suite du communiqué de l’UNEF.

Communiqué de la FAGE. La FAGE progresse au détriment de l’UNEF. Les résultats des élections de représentants des étudiants au CNESER 2012 viennent de nous parvenir, il semble que le scrutin soit controversé avec un grand nombre de bulletins invalidés par les instances chargées du dépouillement”.

Des recours dans l’air. Est-ce une erreur imputable au ministère de l’Enseignement Supérieur ou aux universités ? Selon nos sources, des établissements entiers comme l’université d’Orléans, l’université de Lorraine, ou encore Lyon 1 et Nice  pour de codes alpha numériques non conformes… Pour Toulouse 2, Clermont 1, Grenoble 1, l’erreur serait imputable aux universités. Quoi qu’il en soit, l’Unef prétend avoir perdu 70 voix et s’apprêterait à poser un recours, la Fage aussi pénalisée pourrait faire de même. Si l’erreur venait du ministère, la recevabilité des recours serait de plein droit. Le nombre d’enveloppes invalidées serait supérieur à 300 mais combien d’entre elles seraient dues à une erreur ouvrant recours… Nous attendons plus d’informations. Seul résultat significatif: la FAGE  progresserait en gagnant un siège au détriment de l’UNEF, qui malgré une progression en voix, en perdrait un siège. L‘Unef reste tout de même en tête, maintenant sa position de 1ère organisation représentative”.

Une représentation étudiante faussée, un chantier pour Geneviève Fioraso. Au-delà d’amener des difficultés dans le scrutin en cours, la non participation des élus suppléants des CA entraîne un déséquilibre flagrant de la représentation des étudiants des universités au profit des étudiants des écoles votants au CNESER”. La sous-représentation des étudiants en universités est initialement due à la loi LRU qui a conduit à une diminution du nombre d’élus étudiants dans les universités. Depuis l’application de la loi, ce sont plus de 1000 élus étudiants qui ont disparu du corps électoral du CNESER”.

“Afin d’éviter un déséquilibre de représentation, le ministère avait à l’occasion des élections de 2008 intégré les élus suppléants des CA dans les électeurs au CNESER. Pour des raisons juridiques, le ministère vient donc de revenir sur cette décision. En supprimant le droit de vote des élus suppléants, c’est le poids des élus étudiants au sein des écoles qui atteint un niveau démesuré. Alors qu’elles ne représentent que 8,2% des étudiants inscrits dans les établissements votants au CNESER, leurs élus représentent depuis cette décision 25% du corps électoral”.

Communiqué de PDE. “En obtenant 311 voix, Promotion et Défense des Etudiants enregistre un score historique depuis sa création en 1994, une progression de +30% sur la représentativité étudiante. PDE est incontestablement la 3ème organisation étudiante représentative. Les résultats des élections 2012 ont hélas été entachés par des problèmes survenues lors du dépouillement qui ont empêchés le bon déroulement du scrutin. Ces difficultés font suite à la suppression de plusieurs centaines de voix pour une erreur très probablement de nature administrative“…

Communiqué de CÉ. La Cé confirme son implantation dans le paysage universitaire. 10 ans après sa création la Confédération étudiante confirme, à l’issue du scrutin du CNESER et pour la 4ème fois consécutive, son implantation dans les établissements d’enseignement supérieur. Cette année a pourtant été marquée par de nombreuses attaques au projet de la Cé de la part du Ministère de l’enseignement supérieur”.

“En effet, à la rentrée 2010, le Ministère de l’Enseignement supérieur a brutalement décidé d’arrêter d’honorer ses engagements en supprimant les subventions accordées au financement des projets pluriannuels de la Cé visant à améliorer l’insertion professionnelle (mise en place des réseaux d’anciens, publication des taux de débouchés…) et l’accès au logement des étudiants (lutte contre les arnaques, organisation de la Conférence nationale du Logement étudiant…)”.

“En coupant toutes ces subventions qui représentaient une part importante du budget de la Cé (150 000€ par an pendant deux ans) et en finançant sans raison apparente à hauteur de 700 000 € par an l’Uni-Met, dernière organisation représentative, les précédents Ministres de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez ont clairement fait le choix de l’engagement étudiant partisan en plein campagne électorale”…  Suite du communiqué de Cé.

Be Sociable, Share!