Catégories
Caroline Chanlon

Le blog, la star du web 2.0 ?

Vendredi 31 août : journée mondiale du blog, le sujet était tout trouvé … Et il y a à dire sur le sujet car l’association web et log faisant référence au carnet de bord, au journal intime sur Internet en a fait du chemin depuis ces dernières années.

Au départ et je n’apprends rien à personne, le blog était très personnel. De mon point de vue, il avait un côté assez péjoratif, c’était le mauvais côté du web 2.0 qui ressortait : on laissait la parole à des personnes qui n’avaient pas grand chose à dire et qui n’intéressaient pas grand monde. On était surtout sur une population jeune qui utilisait le blog comme vecteur de lien social avec ses amis, une manière d’échanger, de partager. Et FB est arrivé ! La finalité du blog est envisageable via un autre support plus simple, plus ergonomique, gratuit.

Je pense que l’explosion des réseaux sociaux a un peu détourné l’utilisation du blog, on a mieux apprécié ses vraies valeurs : produire du contenu (du vrai contenu), le commenter, le partager.

Car aujourd’hui et avec l’utilisation professionnelle que j’en ai, le blog représente pour moi un outil de haute qualité.

Qualité, de par ses contenus. Les bloggers sont des leaders d’opinion, des influenceurs qui via une ligne éditoriale claire parviennent à faire passer des idées, à transmettre des savoirs mais aussi et surtout à faire réfléchir leurs lecteurs sur des problématiques qui les concernent et qui sont souvent très précises et très bien documentées. On a tendance d’ailleurs à attendre impatiemment le prochain billet de notre bloggeur préféré que l’on se réserve pendant nos moments de tranquillité, pour être sûr de bien en saisir les nuances.

Les blogs généralistes tendent peu à peu à mourir pour laisser la place à des thématiques très ciblées (trop ?)

On a souvent critiqué la valeur de l’écrit web et je trouve qu’avec certains bons blogs on retrouve le plaisir de lire des articles qui ont du fond. Le format “billet” est en plus agréable, ni trop long ni pas assez.

Et le billet a une vraie valeur informative. Je ne fais pour ma part d’ailleurs plus de discrimination site / blog mais voit plutôt le web en espaces : plus ou moins professionnels, plus ou moins interactifs.

Perdurent cependant quelques “mauvaises pratiques” … les blogs des très jeunes ou par exemple et il semble que ce soit à la mode en ce moment : faire un blog pour sa progéniture avec les étapes-clé de sa vie : premiers pas, première rentrée, … pour lui fournir à sa majorité un condensé électronique de sa vie.

Ensuite, les goûts et les couleurs …

Je crois que définitivement je garde la vision du blog professionnel pour oublier les autres, ils n’ont rien à voir si ce n’est vaguement la forme.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *