L’Internet du dimanche

Rien ne vaut une journée passée chez soi pour réaliser à quel point Internet s’est immiscé dans toutes les activités quotidiennes, et à quel point aussi ce n’est qu’un véhicule.

En moins de deux heures hier :

Je cherche (et trouve) la recette de la pintade aux raisins. Le choix de recette était large, j’ai choisi celle qui coïncidait avec ce que j’avais dans mes placards à ce moment-là;

Je cherche (et trouve), à la demande de ma fille qui avait la flemme de rallumer son ordinateur, une définition satisfaisante de la transcendance et de son contraire, l’immanence. J’avais le choix entre plusieurs définitions, de longueur, de complexité différentes;

Je découvre Soundcities, magnifique projet artistique de collecte de sons des villes du monde, en suivant un lien recueilli sur un groupe Diigo dont je fais partie. Je transmets immédiatement l’adresse de ce site à plusieurs personnes et l’intègre à ma propre bibliothèque Diigo;

Je m’inscris à un MOOC (Massive Open Online Course) sur le connectivisme en pédagogie, distribué depuis le Canada et ouvre une liste spécifique pour les documents de ce cours dans ma bibliothèque Diigo.

Internet, Carrefour des possibles et des intérêts…

Tags: , , , , ,

Article du on lundi, janvier 24th, 2011 at 9:42 dans la rubrique utilisation ressources numériques. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Un commentaire “L’Internet du dimanche”

  1. Dubois dit:

    eh oui, on peut passer un temps énorme sur Internet. Je suis trop bien placé pour le savoir ! Demain, un autre dimanche Internet ? Bien cordialement. Pierre Dubois

Laisser un commentaire