Le blog de Claude Lelievre

Mastérisation des formations: quid des stages?

On peut commencer à en avoir une idée concrète à partir du plan d’organisation de l’année de formation de fonctionnaire stagiaire que vient de déposer en CPTA Alain Boissinot , le recteur de l’académie de Versailles: « l’année 2010-2011, qui verra l’arrivée d’enseignants qui n’auront pas suivi l’année de formation en IUFM ( PE2, PLC2 ) sera particulièrement stratégique », souligne-t-il en exergue.

Elaboré « dans l’esprit de la note de cadrage du 25 février », ce dispositif offre aux stagiaires une formation équivalente à un tiers du temps de service obligatoire ( 27 H hebdomadaires pour les PE ; 18 H pour les certifiés et 15 H pour les agrégés ), soit « environ l’équivalent d’une journée de formation par semaine » selon le recteur. Cette formation comprend, comme il a été prévu dans le cadrage ministériel, un accueil début septembre, un accompagnement renforcé jusqu’à la Toussaint, puis des périodes de formation « filée » ou « groupée » tout au long de l’année.

« L’objectif est d’offrir aux stagiaires le temps de formation le plus efficace, tout en assurant le bon fonctionnement des établissements » précise le recteur, qui reconnaît pudiquement des « complexités d’ordre technique » dans la construction du dispositif.

Dans le premier degré, les stagiaires seront affectés – selon leurs vœux  et leurs places au classement – en brigade de remplacement et « stabilisés » jusqu’aux vacances de la Toussaint auprès d’un maître « expérimenté ». Ils seront ensuite placés sur des remplacements longs et alterneront enseignement devant élèves et périodes de formation.
Les professeurs tuteurs, choisis prioritairement parmi les EMF ( les maîtres-formateurs ), pourront encadrer un ou plusieurs stagiaires. Ils bénéficieront d’une formation et d’un suivi par regroupements ou à distance ; et Alain Boissinot « pense avoir les moyens de payer les intervenants et les professeurs expérimentés ».

Dans le second degré, les stagiaires seront affectés sur des supports laissés vacants et/ou des blocs de moyens provisoires. Le rectorat s’est employé à repérer pour eux des supports « adaptés », en concertation avec les corps d’inspection et les chefs d’établissement. Selon le recteur de Versailles, le  blocage de « quelques centaines » de postes ne devrait pas nuire au bon déroulement du mouvement des personnels. Et, autant que faire se peut, le rectorat a réuni des « petits blocs de moyens épars » afin de constituer des « supports complets ».

« Dans toute la mesure du possible le service du stagiaire sera organisé avec un abattement de deux heures » ( afin, notamment, qu’il puisse suivre tout au long de l’année une formation « filée », à raison d’environ une demi-journée par semaine ). Les heures correspondantes « feront l’objet d’une délégation correspondante à l’établissement d’affectation […]. Elles pourront, de préférence, être assurée par un autre professeur de l’établissement ou , éventuellement, donner lieu à une rémunération du professeur stagiaire enseignant sans que le service de celui-ci ne puisse dépasser l’obligation réglementaire de service de son corps ».

Enfin, au printemps, les stagiaires seront regroupés pour dix jours de formation à l’université. A ce moment là, il faudra leur trouver des remplaçants.  Mais en aucun cas des stagiaires de M2  ( master deuxième année ) car, précise le recteur de Versailles, « le ministère a renoncé à remplacer des stagiaires par des étudiants de M2 afin d’éviter aux élèves d’avoir deux débutants ».

A suivre et à voir.

Be Sociable, Share!

Commentaire (1)

  1. Marianne

    A signer, l’appel SNES-SNEP-SNUEP FSU de l’académie de Versailles

    STAGIAIRES, TITULAIRES, TUTEURS ET STAGIAIRES NE PAIERONT PAS LA NOTE DE
    LA SUPPRESSION DES EMPLOIS DE STAGIAIRES !
    http://www.versailles.snes.edu/IMG/pdf/pagepettion-1.pdf

    Les explications sur les conséquences en chaîne de la mise des stagiaires à temps plein devant élèves sur
    http://www.versailles.snes.edu/spip.php?article1980

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.