Le blog de Claude Lelievre

Les engagements pour le supérieur ont-ils été respectés?

Aux trois quarts de la législature actuelle, on peut déjà tirer un premier bilan de l’application ou non des engagements qui avaient été pris par l’UMP en 2007 (sous la houlette de son président-candidat Nicolas Sarkozy) sous le beau titre de «gagner la bataille de l’intelligence».

Trente engagements avaient été pris pour l’enseignement supérieur. On se contentera de leur rappel, chacun pouvant apprécier dès lors s’ils ont été tenus, ou s’ils ont fait l’objet seulement d’un commencement d’application, ou bien s’ils ont été purement et simplement ‘’oubliés’’ (les commentaires des uns et des autres seront donc les bienvenus…). On remarquera en tout cas sans peine que les engagements qui concernaient directement les étudiants (dans leurs conditions de vie ou d’études) ont été ceux qui ont été les moins respectés.

1) Augmenter le budget de l’enseignement supérieur de 50% en cinq ans ( soit + 5milliards d’euros ) et l’effort de recherche de 40% ( soit + 15 milliards d’euros, dont 4 à la charge de la puissance publique ).
2) Porter les dépenses de R& D à 3% du PIB d’ici 2012.
3) Revaloriser les carrières des enseignants et des chercheurs pour avoir la meilleure qualité de recrutement possible.
4) Réformer la gouvernance des universités et permettre à celles qui le veulent d’expérimenter un réel statut d’autonomie.
5) Accorder des moyens supplémentaires aux universités qui s’engagent dans la voie de l’autonomie.
6) Evaluer les résultats des universités, en particulier l’accès de leurs diplômés à l’emploi, rendre public ces évaluations, en informer les étudiants.
7) Adapter le nombre de places dans chaque filière en fonction de la réalité des débouchés.
8) Créer une première année d’enseignement généraliste pour les étudiants souhaitant approfondir leur orientation.
9) Créer et développer les formations disciplinaires.
10) Doubler le nombre de places en IUT et licences professionnelles.
11) Créer un dossier unique et dématérialisé pour les bourses et les autres aides tout au long du parcours de l’étudiant dans l’enseignement supérieur.
12) Faire en sorte que les bourses soient allouées dès le premier jour de la rentrée.
13) Etendre l’attribution des bourses aux enfants des classes moyennes.
14) Multiplier les bourses au mérite.
15) Aider les étudiants à avoir accès au crédit par une caution publique et créer des prêts à taux zéro, remboursables après l’entrée dans la vie active, pour permettre aux étudiants d’être autonomes.
16) Valoriser le travail étudiant ( notamment par la défiscalisation des revenus des étudiants et leur non-prise en compte pour le calcul des plafonds de ressources pour les bourses et les aides au logement ) et créer des emplois adaptés au travail étudiant dans les universités ( assistants de bibliothèque, tutorat…).
17) Créer des campus modernes.
18) Ouvrir les bibliothèques aux étudiants sept jours sur sept.
19) Faire de l’amélioration de la vie étudiante et universitaire une compétence des régions.
20) Placer les universités au centre de l’effort de recherche.
21) Créer des campus de recherche de niveau international. Aménager le plateau de Saclay en pôle d’enseignement et de recherche mondialement connu.
22) Financer la recherche selon une logique de projets et non de structures, pour promouvoir l’excellence scientifique.
23) Evaluer les résultats de la recherche publique.
24) Revaloriser la situation des post-doctorants et des jeunes chercheurs, notamment en créant pour eux des contrats de recherche d’une durée de cinq ans.
25) Faire revenir les chercheurs français partis à l’étranger et attirer les meilleurs étudiants, chercheurs et enseignants étrangers par des rémunérations adaptées aux standards internationaux.
26) Favoriser la création d’incubateurs d’entreprise dans les universités, qui seraient alors considérées comme zones franches.
27) Favoriser l’exploitation de leurs brevets par les universités.
28) Concentrer nos efforts de recherche sur des secteurs prioritaires, notamment les biotechnologies, l’Internet, l’écologie et les nanotechnologies.
29) Etendre et renforcer le crédit impôt recherche, notamment dans les PME-PM.
30) Ratifier le protocole de Londres sur le brevet européen.

Be Sociable, Share!

Commentaires (6)

  1. Camille

    Intéressant de relire toutes ces mesures ! Sur les questions budgétaires, Henri Audier apporte son point de vue sur son blog : « Budget de l’enseignement supérieur et de la recherche (suite) : la ministre se trompe. Une excellente note de Terra Nova. » http://bit.ly/eGFOpT ou encore ici « Financement de la recherche : Eurostat montre que Sarkozy et Pécresse enfoncent un peu plus la France » http://bit.ly/f5rtNy
    Cordialement

  2. P27

    Le 24) est particulière audacieux : il qualifie de revalorisation le remplacement du statut de fonctionnaire par un CDD de 5 ans. Pour l’instant, cela s’applique aux programmes retours post-doc de l’ANR. L’objectif du gouvernement à terme me paraît très clair : défonctionnariser, peu à peu, tous les personnels de la recherche et de l’enseignement, de la maternelle à l’IUF. Quelqu’un en doute ?

  3. P27

    le 14) est mis en oeuvre, le facteur multiplicatif étant à estimer à partir des données expérimentales, éventuellement 1.

    sur le 3), il y a quelques éléments importants à mettre au crédit de V.Pécresse, sur la prise en compte d’expériences variées dans la constitution de carrière. Un des rares points positifs…

    le 15) a été mis en veilleuse, parce qu’il sentait fort les frais d’inscription. Nul doute pour moi que les frais d’inscription seront au programme de l’UMP en 2012 (en 3 bandes).

    La liste que vous proposez est une excellente (la meilleure!) démarche pour travailler à la fois sur le bilan et sur l’avenir. Il sera d’ailleurs intéressant de travailler à une grille d’analyse commune, à appliquer aux projets pour 2012. Enfin, un travail en mode wiki, plutôt qu’article/commentaires permettrait de garder une vue ordonnée des idées.

  4. Pingback: Un enseignant innovant est un délinquant en puissance, le billet de Yann Bergheaud | Etudes supérieures - Grandes Ecoles

  5. Pingback: Les conditions pour refonder la licence universitaire, le billet de Pierre Dubois | Etudes supérieures - Grandes Ecoles

  6. Pingback: - Veille EducationVeille Education

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.