Le blog de Claude Lelievre

Les professeurs du second degré et l’entreprise

 

 

Un échantillon de 963 personnes représentatif de la population des professeurs du second degré a été interrogé à ce sujet par l’Institut Opinionway durant la première quinzaine de novembre 2013 (sur commande du « Réseau national des entreprises pour l’égalité des chances dans l’Education nationale »).

 

Il en ressort assez classiquement que l’Ecole est jugée par les professeurs du secondaire comme un lieu dont le rôle est avant tout de « former des gens à l’esprit critique » (76%), de « former des citoyens » (68%), de « donner le sens de la discipline et de l’effort », nettement avant « former les jeunes pour qu’ils trouvent un emploi » (44%).

On sera sans doute plus surpris d’apprendre que 76% des professeurs du second degré déclarent avoir une « bonne opinion de l’entreprise » ( même si seulement 7% d’entre eux disent en avoir une « très bonne opinion »).

 

Un pourcentage d’entre eux important crédite l’entreprise de valeurs foncièrement positives: elle est porteuse d’ « innovation » pour 80% des professeurs du secondaire, d’ « épanouissement » pour 40% d’entre eux, ou de « convivialité » (38%).

 

Mais la vision qu’ils ont de l’entreprise reste aussi fréquemment associée à des caractéristiques nettement négatives : le « stress » (pour 90% des professeurs du second degré),l’ « exploitation » pour 62% d’entre eux, et la « discrimination » ( 45%), étant entendu que 33% d’entre eux jugent que l’Ecole elle-même est le lieu également de  »discrimination ».

 

Le plus significatif est sans doute qu’une très nette majorité des professeurs du secondaire (71%) considèrent que l’entreprise n’est pas suffisamment présente au sein de l’Ecole actuellement, et que 74% d’entre eux estiment qu’ « obliger l’ensemble des enseignants à suivre un stage au sein d’une entreprise serait une bonne chose ».

 

Une très nette majorité des enseignants du second degré se prononce pour un certain nombre de dispositifs qui ont (ou devraient) avoir place à l’Ecole :

 

95% pour l’organisation de forums d’information et d’orientation ;

 

93% pour la mise en place de conférences de présentation des métiers ;

 

82% pour l’organisation d’ateliers professionnalisants permettant d’initier les élèves à différentes branches de métiers ;

 

81% pour l’intervention régulière de professionnels pour illustrer les enseignements des différentes matières enseignées ;

 

72% pour la simulation d’entretiens d’embauche ;

 

69% pour des rencontres entreprises et élèves afin de détecter de futurs talents.

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.