Le blog de Claude Lelievre

L’impayable Blanquer annonce une troisième distribution  »gratuite » de « Fables » de La Fontaine

Ce mercredi, il a annoncé tout de go à l’Assemblée nationale la réédition de l’opération  »Fables de La Fontaine » . Fabuleux Blanquer ! Il est tellement pour le redoublement qu’il en vient à tripler . Et sans aucune évaluation d’aucune sorte!

En réponse à une interpellation de la députée (Modem) Géraldine Bannier qui interrogeait le gouvernement sur ses engagements « pour faire de la France un pays de lecteurs », le ministre de l’Education nationale a terminé en martelant: « nous redistribuerons des  »Fables »  de La Fontaine en juin prochain ».

Le 23 juin 2017, il avait déjà annoncé urbi et orbi que 150000 élèves de CM2 allaient recevoir gratuitement les « Fables » de La Fontaine. Pourquoi 150000 ? Pourquoi dans trois académies choisies : Aix-Marseille, Nantes et Lille ? Pourquoi à la fin du CM2 ? On ne sait toujours pas!. Ni quels ont pu être les résultats d’une telle « distribution »…

D’autant que Jean-Michel Blanquer, lorsqu’il était Directeur de l’enseignement scolaire, avait déjà mené en 2010 la même « opération » (Blanquer aime redoubler, même lorsqu’il n’a pas été évalué). Il s’agissait en l’occurrence déjà des « Fables » de La Fontaine, mais pour 178000 élèves de CM1 (ce qui pouvait certes mieux se comprendre, car ils allaient se retrouver dans la même école en CM2 après les vacances d’été; et non pas en sixième dans un  tout autre établissement – le collège – à l’instar des élèves de CM2 de l’été 2017).

Extraits de la « circulaire Blanquer » du 26 mai 2010: « Opération  »Un livre pour l’été ». En cet été 2010, qui marque le lancement de cette opération, 178 000 élèves de CM1 recevront   »Un livre pour l’été ». […] L’Education nationale a choisi d’éditer des Fables de La Fontaine […]. Le directeur général de l’enseignement scolaire, les recteurs et les IA-DSDEN conduiront les opérations de communication nécessaires (visites d’écoles, communiqués de presse, etc ) ».

Tout était déjà dit….A propos, on attend toujours l’évaluation de cette « opération » 2010 du DGESCO Blanquer présentée pourtant alors comme une « expérience ». L’évaluation – très prisée officiellement par Jean-Michel Blanquer –  ne serait-elle nécessaire que pour  »les autres »?.D’autant que l’on attend toujours aussi l’évaluation de l ‘opération ministérielle de l’été 2017 …Dans ces conditions, pourquoi se gêner et ne pas  »tripler » lorsque rien ne vient contrarier  sur ce point dans les médias ce » long fleuve tranquille » de la communication ministérielle?  Mais il faut se le dire  ( et  le répéter en gardant si possible son sérieux): la  »science » et le  »pragmatisme » sont à l’évidence aux postes de commande ministériels! Comme dirait Coluche : « Ne rigolez pas, c’est avec notre pognon! »

Partagez ce billet !

Commentaire (1)

  1. Louis KLEE

    J’apprécie votre billet. L’effet d’annonce reste la maladie de l’ancien monde comme du nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *