Former vos étudiants à Twitter

J’écrivais la semaine dernière un article sur l’application Facebook « Jobs For Me » qui permet à vos étudiants de trouver un stage ou un emploi via le célèbre réseau social Facebook, cette semaine c’est à son concurrent Twitter que je vais m’intéresser. Pour cela j’ai rencontré Sophie Figenwald, étudiante en école de commerce qui utilise Twitter de manière professionnelle suite à un atelier organisé dans son école. C’était il y a un an et ça a déjà porté ses fruits.

Bonjour Sophie, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Sophie : Je m’appelle Sophie Figenwald et j’ai 23 ans. Après un bac scientifique, je me suis orientée vers une classe préparatoire et ai intégré en 2009 l’Ecole de Management Strasbourg. Je me suis spécialisée en deuxième année en Marketing stratégique et opérationnel et aujourd’hui, j’effectue ma dernière année de Master en échange Erasmus à l’Université des Sciences Economiques de Bâle en Suisse. J’ai fait le choix d’intégrer une école de commerce pour pouvoir travailler dans le Marketing et plus particulièrement dans le Marketing du transport aérien, secteur d’activité qui me passionne.


Depuis quand utilises-tu twitter ?

Sophie : J’ai créé mon compte @SophieFigenwald en janvier 2011. Je ne connaissais pas Twitter et l’envisageais comme un réseau social semblable à Facebook jusqu’à un atelier de découverte à l’EM Strasbourg, organisé notamment par tes soins Pierre-Gaël et avec comme autres animateurs Thomas Arbib, Alexi Tauzin et Clément Huber. J’y suis allée par simple curiosité et puis finalement, j’ai compris que correctement utilisé, mon profil Twitter pouvait me permettre d’enrichir mon réseau professionnel, de me faire connaître dans le milieu du transport aérien et de pourquoi pas obtenir un stage ou un emploi.

Quelle est ta façon de l’utiliser ?

Sophie : C’est d’abord un outil formidable pour avoir accès à des contenus de qualité (puisqu’on choisit les comptes auxquels on s’abonne). Twitter me permet d’être au courant aussi bien des actualités du transport aérien que des actualités plus générales. En ce qui concerne mon compte, j’ai commencé par relayer des informations et des articles sur les aéroports, les compagnies aériennes et les constructeurs. Puis peu à peu, en suivant des professionnels et des passionnés, je suis rentrée dans une phase de dialogue et d’échange (en continuant bien sûr le partage d’articles). J’ai aussi créé depuis peu un blog et Twitter me permet de partager mon contenu et, via les RT, de faire la connaissance d’autres personnes.


Quelles ont été les répercussions professionnelles ?

Twitter m’a apporté quelques contacts privilégiés avec des professionnels du secteur aérien. J’ai par exemple été contactée par le directeur-fondateur d’agences de notation des compagnies aériennes sur Internet qui cherchait des ambassadeurs en France. Plus récemment, c’est l’équipe Twitter d’Aéroports de Paris qui m’a invitée à visiter les coulisses de Charles-de-Gaulle en compagnie d’autres blogueurs et journalistes « influents » dans le domaine du transport aérien et du voyage sur le web. En apprenant que je venais à Paris, le Directeur du Service de Presse et d’Etudes d’Air France ainsi que l’une des Social Media Managers avec qui je dialogue régulièrement sur Twitter, m’ont proposé d’en profiter pour visiter le siège de la compagnie. J’ai ainsi eu l’occasion d’en apprendre plus sur l’organisation d’un des plus grands aéroports au monde et de découvrir la structure interne d’une compagnie. J’ai aussi rencontré lors de cette journée des cadres dirigeants comme le Directeur de la Communication externe d’Aéroports de Paris ou encore chez Air France, le Directeur Marketing et le PDG. Des expériences et des rencontres inoubliables qui pourront sans aucun doute m’aider dans ma vie professionnelle. Et pour un exemple encore plus récent, j’ai été contactée cette semaine pour une opportunité de stage à Singapour…


D’après toi les écoles/universités devraient-elles plus souvent proposer ce type de formation à des outils comme celui-ci ?

Il est vrai que grâce à l’EM Strasbourg, j’ai été particulièrement sensibilisée aux réseaux sociaux et à leur utilité dans la vie professionnelle. Je ne sais pas où en sont les autres écoles et universités mais je suppose qu’elles incitent aussi leurs étudiants à se constituer un réseau dès leurs études. Aujourd’hui justement, les outils comme Twitter peuvent être de formidables accélérateurs de contacts. J’encourage donc fortement les écoles et universités à former leurs étudiants. C’est un premier pas indispensable pour leur permettre ensuite de gérer au mieux leur e-réputation, d’autant plus qu’on sait que les recruteurs s’intéressent maintenant quasi-systématiquement à la présence des candidats sur le web, voire les recrutent par ce biais-là.

Quels conseils donnerais-tu à des étudiants qui souhaitent eux aussi utiliser Twitter pour trouver un stage ou un emploi ?

Avant d’espérer décrocher un stage ou un emploi, il faut à mon avis « se faire un nom », être reconnu pour la qualité de son compte. Pour cela, j’aurais plusieurs conseils :

Au niveau de votre profil :

  • Mettez votre vrai nom,
  • Ciblez le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez décrocher un stage ou un emploi,
  • Soyez clairs et précis dans votre bio en mentionnant que vous êtes étudiant, dans quelle spécialité, vos passions et quel est le secteur d’activité qui vous intéresse,
  • Mettez le lien vers votre CV,
  • Choisissez bien votre photo de profil (idéalement la même que sur le CV pour rester cohérent).

Au niveau du contenu :

  • Commencez par partager des articles et autres informations sur le secteur d’activité que vous avez choisi,
  • Cherchez ensuite et abonnez-vous à des professionnels et passionnés de ce secteur (servez-vous par exemple de la recherche de hashtags ou scrutez les abonnements et abonnés de personnes considérées comme références),
  • Une fois abonné à ces comptes, n’hésitez pas à répondre aux tweets, à retweeter, à donner votre avis pour qu’un dialogue s’instaure,
  • Utilisez votre compte Twitter pour faire votre publicité en partageant vos articles de blog si vous en tenez un, en partageant vos photos si vous avez un compte Flickr par exemple ; partagez tout ce qui fait votre présence professionnelle sur le web et vous différencie des autres,
  • Outre les personnes, n’hésitez pas à suivre les comptes d’entreprises (s’ils existent, attention aux comptes non-officiels) pour être au courant des actualités du secteur et dialoguez avec les Community Managers qui pourraient vous recommander,
  • Participez aux jeux organisés par ces entreprises ; si vous gagnez, ils vous connaîtront et s’ils vous retweetent, votre visibilité sera encore plus grande.

A éviter bien évidemment, la demande directe de stage ou d’emploi, même adressée aux comptes d’entreprise. Au mieux, ils vous renverront vers leur site d’emploi, ce qui ne vous apportera rien (j’ai en tête le cas d’un étudiant qui adressait à la suite des demandes à plusieurs entreprises de secteurs complètement différents…grossière erreur). Il vaut mieux miser sur l’instauration d’un lien privilégié. A ne pas oublier non plus que la reconnaissance de son profil Twitter ne se fait pas en un jour. Tout ceci demande du temps et de l’investissement, particulièrement si on crée tout juste son compte et si le secteur choisi est déjà largement débattu par les tweettos. Mais croyez-moi, on a beaucoup à y gagner !

Merci Sophie pour tes réponses !

Voilà un bel exemple qui montre bien que les étudiants d’aujourd’hui doivent utiliser les réseaux sociaux comme une corde supplémentaire à leur arc. Les institutions de l’enseignement supérieur en prennent de plus en plus conscience et essayent d’intégrer ce type d’atelier. Un atelier qui peut être organisé par votre community manager, c’est d’ailleurs une bonne occasion pour lui de se rapprocher de sa communauté.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

This entry was posted on Lundi, mars 12th, 2012 at 8:30 and is filed under Ecole de commerce, IAE, Twitter, Université. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.

7 Responses to “Former vos étudiants à Twitter”

  1. Veille scientifique avec Twitter [fr] | Plouf ! Says:

    […] enfin un article dans lequel une étudiante explique comme elle utilise Twitter pour construire son réseau […]

  2. delcroix Says:

    une autre façon d’expliquer Twitter aux étudiants… http://leszed.ed-productions.com/twitter-en-cours-education/

  3. Le community management dans l’enseignement supérieur | 21st Century Learning and Teaching | Scoop.it Says:

    […] blog.educpros.fr – Today, 1:22 PM […]

  4. réseaux sociaux et pédagogie | Pearltrees Says:

    […] Il est vrai que grâce à l’EM Strasbourg, j’ai été particulièrement sensibilisée aux réseaux sociaux et à leur utilité dans la vie professionnelle. Former vos étudiants à Twitter […]

  5. Le community management dans l’enseignement supérieur » Blog Archive » Community Manager d’une Business School (Vidéo) Says:

    […] les réseaux sociaux utilisés, etc. J’aborde également le sujet des ateliers Twitter dont Sophie nous parlait lors de son interview mais aussi de quelques astuces sur la gestion de son image en […]

  6. Social Media Blog Says:

    Social Media Blog…

    […]Le community management dans l’enseignement supérieur » Blog Archive » Former vos étudiants à Twitter[…]…

  7. Le community management dans l’enseignement supérieur » Blog Archive » Un emploi avec YouTube Says:

    […] vous souvenez peut-être de Sophie qui utilise Twitter pour se faire connaitre dans le milieu de l’aviation ? Cette semaine c’est Anne-Sophie que je rencontre pour vous parler de sa démarche de recherche […]