L’Université, les STAPS, l’Education Physique et Sportive

Mieux former les enseignants en dépensant moins

Dans un post récent j’ai évoqué les propositions du Groupe Reconstruire la Formation des Enseignants (GRFDE) concernant l’intérêt d’envisager un prérecrutement en Licence des futurs enseignants, et son travail d’estimation des coûts des diverses solutions actuellement en débat.

Je mets ici à disposition le document fourni par le GRFDE. Il montre clairement qu’au-delà des avantages du précretrument pour une formation de qualité des futurs enseignants, cette solution s’avère la moins onéreuse.

Le texte du GRDE: Mieux former les enseignants en dépensant moins

Be Sociable, Share!

Commentaires (2)

  1. Z.A.

    Rapporter la qualité de la formation des enseignants à sa durée et à son coût est un exercice d’école intéressant ; qu’on le veuille ou non, les modes de formation ou de non formation antérieurs ont permis de passer en quelques décennies d’un taux d’accès au bac de 20 % (1968) à un peu plus de 60 % d’une tranche d’âge, tous bacs confondus, avec 50 % d’accès à l’enseignement supérieur, mais ce taux stagne depuis une vingtaine d’années ; par ailleurs, la demande sociale et la sélectivité des concours amène une grande proportion de la population à disposer d’un niveau d’instruction supérieur à la stricte définition des postes à occuper ; un exemple extrême est celui des conseillers d’orientation psychologues (COP), recrutés au niveau licence ; mais à raison de 50 places par an concours ces dernières années, pour entrer dans une formation rémunérée de 2 ans de COP stagiaire, il faudra longtemps ne serait-ce que pour résorber les 1750 contractuels possédant déjà un master 2.
    La démonstration s’élève au dessus des chiffres à l’avant-dernière page, lorsqu’elle évoque une « éducation » de qualité, « première condition de la formation d’individus conscients, compétents, émancipés, d’une société prospère, de citoyens responsables et libres… ». Pour y parvenir il faudra non seulement se préoccuper de la qualité de la formation, mais aussi de sa pertinence et de son contenu au regard des objectifs annoncés, et non seulement de la formation des enseignants, mais aussi de tous les personnels du ministère de l’éducation : corps d’inspection, personnel de direction, personnels enseignants, d’éducation, d’orientation, de l’action sociale et de la santé en milieu scolaire, de service… Avec des modules de formation communs à tous les acteurs, pour permettre aux élèves d’acquérir une culture sociale, économique et professionnelle.
    C’est la position que défend l’association nationale des directeurs de centres d’information et d’orientation (ANDCIO) : http://www.andcio.org/La-culture-sociale-economique-et
    C’est à ce prix qu’on pourra effectivement espérer le meilleur retour sur investissement.
    Z.A., titulaire du bac 68, et militant pour une véritable refondation de l’école

  2. Buck Ferrel

    Salut, je viens de mettre votre site en favoris car je réalise un exposé sur le sujet de votre blog. Comment puis-je vous joindre pour une intervieew ? Bien cordialement. Luc G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *