Sciences en marche recommande de faciliter l’accès des docteurs à des carrières attractives

Sciences en marche

« Sciences en Marche » a sondé les personnels contractuels et vacataires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) via un questionnaire en ligne entre les 6 octobre et 31 décembre 2015. 5500 personnes ont répondu : majoritairement des docteurs, doctorants et diplômés de master, en CDD ou vacataires dans les laboratoires et universités publics.

Il en résulte une publication de 68 pages : « Enquête sur les condi0ons d’emploi des personnels non permanents de l’Enseignement Supérieur et la Recherche » (Montpellier, le 26 juin 2017).

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Dans les entreprises, Dans les universités

2ème gouvernement Macron-Philippe : Doctrix a été à nouveau entendu !

remaniement-ministeriel-pourquoi-l-annonce-ne-se-fera-t-elle-pas-sur-le-perron-de-l-elysee

Un remaniement vient d’avoir lieu. L’occasion de recruter de nouveaux docteur-e-s ? Hé bien oui !

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Premier tour des législatives 2017 : la vague Macron touche aussi les docteur-e-s

e663856_14800-ulb01h.4m8r02uik9

Le processus de recomposition politique français ne pouvait pas ne pas toucher les docteur-e-s. Beaucoup y perdent des plumes, de nouveaux docteur-e-s apparaissent. Voici un petit bilan dans l’entre deux tours.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Dans la politique

1er gouvernement Macron-Philippe : Doctrix a été entendu (en partie) !

annonce gvt Macron Difficile de dire qu’il n’y a pas une variété de profils (politiques – PS, LR, Modem, EE/LV… – mais pas seulement) dans ce premier gouvernement Macron-Philippe qui comprend 18 ministres (dont 3 ministres d’Etat) et 4 secrétaires d’Etat. Parmi ceux-ci, il n’y a que 3 docteur-e-s (contre 3 titulaires d’un doctorat en science et 2 d’un doctorat d’exercice dans le Gouvernement Ayrault de 34 ministres par exemple). Mais on peut dire que Doctrix (et notamment l’article de Dr. Julien Jacqmin et Dr. Mathieu Lefebvre « Comment choisir le bon ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche ? Une analyse empirique« ) a été en partie entendu car ces docteur-e-s (« issu-e-s de la société civile ») ont des postes parfaitement adaptés à leurs profils : Continue reading

Leave a Comment

Filed under Dans la politique, Les présidentielles

Comment choisir le bon ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche ? Une analyse empirique

Najat VB Mandon Fioraso Cette semaine s’annonce chargée pour l’enseignement supérieur français. Entre les sessions d’examens (et la correction de ceux-ci), la campagne de recrutement qui bat son plein ou la saison des conférences qui pointe le bout de son nez, le monde académique s’impatiente de connaître le nom du successeur de Thierry Mandon, secrétaire d’état en charge du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Etant donné le profil politique d’Emmanuel Macron, il est difficile à l’heure actuelle de faire une prédiction. Toutefois, il ne serait pas improbable que l’attribution des postes ministériels fasse la part belle aux experts plus qu’aux personnalités ayant principalement eu une carrière dans le monde politique, un peu à l’image de l’équipe ministérielle de Justin Trudeau au Canada ou, dans un contexte politique très différent, de Mario Monti en Italie. Un médecin futur ministre de la santé ? Un entrepreneur à la tête du nouveau ministère de l’économie ? Un professeur pour le ministère de l’enseignement supérieur ?

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Dans la politique, Les présidentielles, Tribunes