Et les femmes politiques docteures ?

En ce 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes, force est de constater que la France continue de ne pas briller au regard de la place qu’occupe la moitié de la population (les femmes) au gouvernement.

  • Au plus haut niveau de l’Etat, aucune femme présidente de la République française à ce jour, ce qui n’est pas le cas chez nos voisins d’Europe du Nord.
  • Du côté des ministres, d’après les travaux menés par Abel FRANÇOIS & Emiliano GROSSMAN (La vie des idées, 31/1/2012), « Le ministre type de la Ve République est un homme, comme dans 89,7 % des cas (…) ». Et quand elles sont ministres, elles « sont plus souvent cantonnées dans les postes de « sous-ministres », c’est-à-dire ministres délégués et secrétaires d’État (45 %) que leurs homologues masculins (34 %) et que seules trois d’entre elles (pour 5 mandats), Simone Veil, Nicole Questiaux et Michèle Alliot Marie, ont été nommées « ministres d’État » ».  Rappelons qu’aucune obligation réglementaire n’existe (Loi sur la parité) pour occuper un poste ministériel.
  • Partant de ce constat désolant, autant vous dire que les ministrEs titulaires d’un doctorat ne sont pas légion. Sous les deux dernières présidences, elles étaient 8 dont Michèle Alliot Marie, avocate, docteur en droit et docteur d’Etat en sciences politiques. D’ailleurs, le droit et les sciences politiques ont formé beaucoup de femmes ministres docteures : Nicole Ameline, Jeannette Bougrab, Corinne Lepage, Nicole Fontaine (droit) et Élisabeth Dufourcq (sciences politiques). Du côté des sciences et techniques : Marie-Thérèse Boisseau et plus connue du public Claudie Haigneré, docteur en neuroscience.Nous en avons oublié ? Non, nous n’avons pas compté les docteurs en médecine et en pharmacie qui ont des doctorats d’exercice, pas des doctorats en science. Par contre, rendons hommage à Edith Cresson, première femme politique docteure à occuper le poste de Premier Ministre.Enfin, pour fêter dignement ce 8 mars 2012, retrouvez l’interview de Corinne Lepage, la première femme docteur candidate à une élection présidentielle. Elle est sur notre blog spécial élections Doctrix2012.
Be Sociable, Share!

3 Comments

Filed under Dans la politique

3 Responses to Et les femmes politiques docteures ?

  1. Fanny

    Et si par la même occasion, on passait à « docteure » et non pas « docteur ».

    Sinon bonne initiative ce blog 😉

  2. Evelyne

    Merci Fanny. Malheureusement, toutes les femmes ne sont pas partisanes de la féminisation « à la québécoise ». Certaines m’ont même demandé de retirer le « e » que j’ai mis pour les présenter…
    Docteure Evelyne, co-animatrice du blog

  3. Fanny

    Pourtant, la parité commence par là. Montrer que les femmes sont là, c’est le début du combat.

    Merci en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.