Michel Destot et le doctorat

Michel Destot, député-maire PS de Grenoble vient de publier « 2012-2017 : quel avenir pour l’enseignement supérieur et la recherche ? » à la fondation Jean Jaurès. On y trouvera une synthèse statistique sur l’ESR et la R&D aux pages 64-67, le sujet des « jeunes chercheurs » étant abordé pages 33 et 34. Voici les propositions avancées par ce docteur en physique nucléaire.

  • la création de 2 000 emplois par en entreprise ou dans un laboratoire de recherche pour « l’insertion des jeunes docteurs dans l’emploi »
  • la reconnaissance du doctorat dans les conventions collectives et dans les concours d’accès à la haute fonction publique
  • « le doctorat d’université doit redevenir un diplôme universitaire délivré par les universités »

Lors de la présentation de cet essai, nous avons été ravie de constater que les questions fusaient parmi l’assistance, sur le doctorat : manque de docteurs en France, mauvaise reconnaissance de ce diplôme dans les entreprises, mais aussi attribution de certains doctorats de complaisance, problème de visa pour les jeunes chercheurs étrangers suite à la circulaire Guéant…

Le prochain parti politique scruté par Doctrix sera le Parti Socialiste. Nous vous invitons à rester connectés!

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Dans la politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.