Michel Destot et le doctorat

Michel Destot, député-maire PS de Grenoble vient de publier « 2012-2017 : quel avenir pour l’enseignement supérieur et la recherche ? » à la fondation Jean Jaurès. On y trouvera une synthèse statistique sur l’ESR et la R&D aux pages 64-67, le sujet des « jeunes chercheurs » étant abordé pages 33 et 34. Voici les propositions avancées par ce docteur en physique nucléaire.

  • la création de 2 000 emplois par en entreprise ou dans un laboratoire de recherche pour « l’insertion des jeunes docteurs dans l’emploi »
  • la reconnaissance du doctorat dans les conventions collectives et dans les concours d’accès à la haute fonction publique
  • « le doctorat d’université doit redevenir un diplôme universitaire délivré par les universités »

Lors de la présentation de cet essai, nous avons été ravie de constater que les questions fusaient parmi l’assistance, sur le doctorat : manque de docteurs en France, mauvaise reconnaissance de ce diplôme dans les entreprises, mais aussi attribution de certains doctorats de complaisance, problème de visa pour les jeunes chercheurs étrangers suite à la circulaire Guéant…

Le prochain parti politique scruté par Doctrix sera le Parti Socialiste. Nous vous invitons à rester connectés!

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Dans la politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.