Législatives : les docteur(e)s élu(e)s

Qui sont les docteur(e)s à avoir franchi le cap du 1er et du 2e tour des élections législatives ? A partir de la liste de l’Assemblée nationale (nous avons exclu les agrégés sans doctorat), voici celles et ceux qui vont siéger au Palais Bourbon :

  • 2e circonscription des Hauts de Seine : Sébastien PIETRASANTA (PS), docteur en histoire contemporaine, sujet de thèse : « Bergery, Deta, Doriot et l’encadrement de la jeunesse » soutenue à l’Université de Nanterre en 2005 est élu avec 53,53 % des voix
  • 10e circonscription des Hauts de Seine : André SANTINI (Nouveau centre), est réélu avec 53,26 % des voix face à Lucile Schmid (EELV)
  • 3e circonscription du Val de Marne : Roger-Gérard SCHWARTZENBERG (Parti radical de gauche), docteur en droit, sujet de thèse : « L’autorité de la chose décidée » soutenue à Paris en 1969. Cet ex ministre de la Recherche sous Lionel Jospin est réélu avec 52,02 % des voix
  • 1re circonscription du Finistère : Jean-Jacques URVOAS (PS), docteur en sciences politiques, sujet de thèse « Tableau électoral de la Bretagne occidentale » soutenue à l’Université de Brest en 1996 est réélu. Il est Président de la Commission des lois.
  • 3e circonscription de l’Isère : Michel DESTOT (PS), docteur en physique, sujet de thèse : « Etude d’une cellule d’irradiation à spectre de réacteur rapide, dans le coeur d’une pile à eau légère » soutenue à l’Université de grenoble en 1972 est réélu avec 66,13 % des voix
  • 7e circonscription du Rhône : Hélène GEOFFROY (PS), docteure en sciences appliquées, sujet de thèse « Etude de l’interaction roche/outil de forage », soutenue en 1996 à l’école Polytechnique est élue avec 60,07 % des voix
  • 3e circonscription du Var : Jean Pierre GIRAN (UMP), doctorat d’Etat en sciences économiques passé en 1975 est réélu avec 43,41 % des voix. Remarquons qu’il se présentait face à un autre docteur, Bruno Gollnish, le n°2 du FN
  • 2e circonscription de l’Hérault : Anne-Yvonne LE DAIN (PS), docteure en sciences de la terre, sujet de thèse : « Application de la télédétection à deux exemples de tectoniques cassantes à grande échelle » soutenue en 1982 à l’université de Montpellier 2 est élue avec 66,35 % des voix
  • 7e circonscription de l’Hérault : Sébastien DENAJA (PS), docteur en droit public, sujet de thèse : « Expérimentation et administration territoriale », soutenue en 2008 à l’Université de Montpellier. Nouvellement député, il a découvert l’Assemblée nationale (Quoi.info, 20/6/2012)
  • 7e circonscription du Bas-Rhin : Patrick HETZEL (UMP), docteur en sciences de gestion, sujet de thèse « Design management et constitution de l’offre » soutenue à l’université de Lyon en 1996 est élu avec 57,21 % des voix. Notons qu’il a été directeur général pour l’Enseignement supérieur et l’insertion (DGESIP) au ministère entre août 2008 et mars 2012.
Et si nous en avons oublié, ding ! dong ! Sonnez-nous les cloches. Merci, nous avons allongé la liste grâce à votre vigilance.
  • 10e circonscription de Seine-Saint-Denis : Daniel GOLDBERG (PS), docteur en physique, sujet de thèse « Application de la méthode des projections au calcul par éléments finis d’écoulements tridimensionnels de fluides visqueux incompressibles » soutenue à l’université Paris 6 en 1994 est réélu
  • 5e circonscription du Pas-de-Calais : Frédéric CUVILLIER (PS), docteur en droit public, sujet de thèse « La moralisation des financements politiques depuis la loi de 1988 » soutenue à l’Université Paris 1 en 1998 est réélu
  • 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle : Jean-Yves LE DEAUT (PS), docteur en biochimie, thèse soutenue en 1971 est réélu
  • 1re circonscription de la Vienne : Alain CLAEYS (PS), docteur en médecine, thèse d’exercice soutenue en 1993 à l’université de Lyon 1 est réélu
  • 3e circonscription de Gironde : Noël MAMERE (EELV), docteur en sciences de l’information et de la communication, sujet de thèse « L’information parlée en Aquitaine, radio et télévision » soutenue à l’université de Bordeaux 3 en 1977, est réélu
Merci à Philippe et Virginie pour l’allongement de la liste.
  • Circonscription du Pas-de-Calais : Daniel Fasquelle (UMP), docteur en droit, sujet de thèse « La règle de raison et le droit communautaire des ententes » soutenue à l’université Paris 2 en 1991
  • Circonscription de Haute-Savoie : Sophie Dion (UMP) : docteure en droit du travail, sujet de thèse « Le fait de grève » soutenue à l’université de  Dijon en 1989
  • Circonscription de la Manche : Guénhaël Huet (UMP) : docteur en droit public, sujet de thèse « Mutualité et droit public » soutenue à l’université Lille 3 en 1988
  • Circonscription de Paris : Jean-Christophe Cambadélis (SRC) : docteur en sociologie, sujet de thèse « Bonapartisme et néocorporatisme sous la Vème République« , soutenue à l’université Paris 7 en 1985
  • Circonscription de Martinique : Serge Letchimy (SRC) : docteur en géographie, sujet de thèse « Urbanisme et urbanisation à la Martinique » soutenue à l’université Paris 4 en 1984
  • Circonscription de l’Oise : Olivier Dassault (UMP) : docteur en informatique de gestion, sujet de thèse « Conception assistée et mise en oeuvre des campagnes de publicité d’une agence. Etude théorique et réalisation sur micro-ordinateur » soutenue à l’université Paris 9 en 1982
  • Circonscription du Rhône : Pierre-Alain Muet ( SRC) : docteur en sciences économiques, sujet de thèse « Croissance, profit et investissement : une étude économétrique » soutenue à l’université Paris 1 en 1978
  • Circonscription du Doubs : Barbara Romagnan, docteure en science politique, sujet de thèse « Les femmes font-elles de la politique différemment? » soutenue à l’université Lyon 2 en 2003
  • Circonscription du Calvados : Isabelle Attard-Robert, docteure en archéologie environnementale, sujet de thèse « Contribution des grands rapaces à la constitution des assemblages de faunes archéologiques » soutenue à la MNHN à Paris en 2010. Elle a été interviewée par Doctrix.
  • Liste mise à jour le 24 juin 2013
  • Suite à la nomination d’Axelle Lemaire comme secrétaire d’Etat au numérique le 9 avril 2014, Dr Christophe Premat (son suppléant jusqu’ici) est devenu député des Français établis en Europe du Nord après avoir accordé à Doctrix une interview puis une tribune.
Be Sociable, Share!

11 Comments

Filed under Dans la politique, Dans les universités

11 Responses to Législatives : les docteur(e)s élu(e)s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.