Tribune du CLASCHES contre le harcèlement sexuel

Le CLASCHES (Collectif de Lutte Anti-Sexiste Contre le Harcèlement sexuel dans l’Enseignement Supérieur) est un collectif d’étudiant·e·s créé à l’initiative de doctorant·e·s en sciences sociales en 2002. Devenu une association en février 2003, le CLASCHES est actuellement très actif autour de la nouvelle loi sur le harcèlement sexuel en concertation avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Doctrix publie leurs principales revendications et une tribune.

Le CLASCHES souhaite :

briser le silence sur la question du harcèlement sexuel, tabou dans l’Enseignement supérieur et la recherche ;

sensibiliser pour révéler la complexité de la relation entre professeur·e·s et étudiant·e·s, dans laquelle les rapports de domination peuvent favoriser des violences sexistes et sexuelles ;

– diffuser des informations juridiques afin que les victimes ne soient plus isolées et que les responsables n’agissent plus dans l’impunité ;

– œuvrer à la réforme des institutions universitaires et de recherche.

« Souvent associées au seul monde du travail, les situations de harcèlement sexuel existent également dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Elles y sont la plupart du temps méconnues et occultées, ce qui compromet la possibilité pour les victimes de se reconnaître comme telles, donc d’en parler et de se défendre.  En raison de la dépendance et de la précarité de leur situation au sein de l’enseignement supérieur, les victimes, majoritairement des femmes, n’accusent pas ouvertement leur agresseur (…) »

Pour télécharger la tribune complète du CLASCHES (PDF).

Be Sociable, Share!

7 Comments

Filed under Dans les universités, Tribunes

7 Responses to Tribune du CLASCHES contre le harcèlement sexuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.