Doctorant-e-s, docteur-e-s, que faire de vos publications scientifiques ?

Science_ouverte_et_sujets_connexes
Si vous avez quelques minutes, vous ne les perdrez pas et regardez :

« Privés de savoir? » #DATAGUEULE

La vidéo présente le monde de l’édition en langue anglaise avec ses travers :

– processus de concentration du marché mondial de l’édition universitaire,

– captation privée de la plus-value de la recherche financée sur fonds publics,

– marges colossales du marché mondial,

– revente à prix d’or des droits d’accès aux universités et ruine des bibliothèques de recherche,

– exploitation des chercheurs comme main d’œuvre non rétribuée (autrement que de façon symbolique),

– privation de l’accès aux savoirs scientifiques pour une grande partie des sociétés humaines qui en ont le plus besoin.

Ces pratiques ne sont pas spécifiques aux anglo-saxons. Il en va de même d’un certain nombre d’éditeurs scientifiques francophones qui vivent trois fois de l’argent public :
– ils bénéficient d’une recherche qu’ils ne financent pas et de l’appui le plus souvent bénévole de collègues qui sélectionnent, relisent et commentent gratuitement,
– puis ils demandent aux universités une subvention pour publier,
– et enfin ce sont ces mêmes universités qui sont les mêmes clients.
On peut comprendre la nécessité d’externaliser pour garantir la qualité et éviter trop d’entre-soi, mais ce modèle ne peut-il pas être questionné ? Les savoirs scientifiques ne sont-ils pas un bien commun universel contribuant au développement de toutes les sociétés humaines ? Ne devrait-on pas avoir accès à tous les article gratuitement comme à Wikipédia ?
Comment comprendre que certains doctorant-e-s et post-doctorant-e-s se trouvent à payer 2000 ou 3000 euros pour voir publier un livre nécessaire à l’obtention d’un poste.
​Rappelons que L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion d’articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés : https://hal.archives-ouvertes.fr/
Petite bibliographie indicative :
– Pour plus d’informations sur les évolutions récentes, les mobilisations et les façons individuelles de promouvoir le libre accès: https://blogs.mediapart.fr/p4bl0/blog/300614/pour-le-libre-acces-contre-la-bibliometrie-convergence-des-luttes-dans-la-recherche
– Voici un numéro de la Revue française en sciences de l’information et de la communication dirigé par Ghislaine Chartron et Joachim Schöpfel intitulé « Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat » : https://rfsic.revues.org/2868

– Ci-dessous la présentation d’une nouvelle revue, atypique, issue d’une construction collectivement réfléchie, inscrite dans une perspective de « science ouverte » en SHS, complémentaire des revues et éditions classiques, sans les concurrencer, valorisant les travaux intermédiaires de SHS à partir d’une typologie documentaire large (déjà 20 types documentaires…) et soucieuse des conditions organisationnelles d’un pluralisme intellectuel dans la relation centre de recherche / revue scientifique.

Le numéro 1 est en ligne ici :  http://www.costech.utc.fr/CahiersCOSTECH/spip.php?mot15

La présentation du concept et le mode d’emploi du dispositif sociotechnique sont présentés dans l’éditorial : http://www.costech.utc.fr/CahiersCOSTECH/spip.php?article56

– Une réflexion sur la conception du« libre accès » en France par Jérôme Valluy : « Accès ouvert », « archive institutionnelle » et  bibliométrie néo-managériale : comment concevoir le « libre accès » en France ? https://liste.cines.fr/arc/numeruniv-quotidien/2016-05/msg00011.html

– Pierre Naegelen, « Vers un droit de l’open science ? », 16/09/2014, https://openarchiv.hypotheses.org/2548

– Nicolas Fressengeas, « Séminaire Open Science, le point de vue d’un enseignant-chercheur », https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01267684/file/OpenScience_slides_NF.pdf

– Rahman Zillur, “The emergence of ‘Open Science’ to promote research using Open Access Repositories: Experience of University Libraries of Bangladesh”, http://hal.univ-lille3.fr/hal-01396658

– L’initiative de la Ministre de la recherche Dr Frédérique Vidal : Ouvrir la science https://www.ouvrirlascience.fr/

– Les solutions techniques : https://www.soundofscience.fr/1723

Bonnes publications scientifiques !
Be Sociable, Share!

5 Comments

Filed under Non classé

5 Responses to Doctorant-e-s, docteur-e-s, que faire de vos publications scientifiques ?

  1. Merci beaucoup pour ce sujet

  2. mes salutations les meilleures

  3. Merci pour les informations

  4. Je l’aime vraiment

  5. I got this web site from my pal who shared with me on the topic of this web site and at the moment this
    time I am visiting this site and reading very informative articles at this time.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.