Australie: développer et documenter l’innovation pédagogique

Le nouveau premier ministre Malcolm Turnbull a su mettre l’innovation au coeur de son agenda politique en Australie. Pour la communauté Edtech de Sydney, l’ambition est de transformer la ville en un hub Edtech majeur d’ici à 2020 en aidant les startups locales à se développer au contact de nombreux éducateurs avides de changement ainsi qu’à s’exporter sur des marchés plus larges qui contiennent des challenges éducatifs bien différents en trouvant les partenaires locaux adéquats et affinant leur compréhension des systèmes, cultures et moeurs.

sydedutech2015

Malgré une adoption loin d’être généralisée, c’est en Australie que nous avons trouvé certaines des écoles les plus innovantes dans leurs pratiques et méthodologies, au delà de la simple présence de hardware. Certaines institutions ont développé des cellules d’innovation à l’intérieur même de leurs murs afin de documenter leurs bonnes pratiques en matière d’innovation pédagogique.

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec Kurt Challinor, Directeur du Center for Deeper Learning (CDL) de la Parramatta Marist High School sur ces questions. L’école, en banlieue de Sydney, a mis en place des changements significatifs dans leurs méthodes d’enseignement et d’apprentissage en regroupant leur pédagogie autour du Project Based Learning (PBL), du Problem Based Learning et de la Classe Inversée: une emphase a été placée sur l’apprentissage collaboratif, qui passe par une conception différentes des espaces, un enseignement interdisciplinaire, des groupes d’âges mixtes et un focus sur les fameux 21st century skills.

Il ne s’agit pas de formater les enfants pour des tests spécifiques et standardisés mais de les rendre responsables et acteurs de leur apprentissage. La technologie fait partie intégrante de ce modèle, non pas en soi mais en tant que facilitatrice.

La formation des professeurs eux-mêmes (environ 100 heures par an) est exemplaire: ces derniers sont en contact quasi-permanent avec des organisations partenaires. L’école fait en effet partie du New Tech Network (un réseau d’écoles innovantes expertes du PBL aux USA) et travaille sur les questions de Problem Solving avec Republic Polytechnic (Singapour). Le CDL et ses Learning Labs (à destination de ceux qui seraient désireux de répliquer le modèle) répondent à ce besoin de faciliter et standardiser le partage d’expérience avec d’autres éducateurs en Australie et à l’étranger ainsi que de promouvoir l’innovation et une nouvelle façon d’appréhender l’enseignement et l’apprentissage.

Un autre exemple pourrait être la Northern Beaches Christian School. Son principal se tient au courant des innovations via des voyages d’étude dans d’autres écosystèmes innovants.  La structure s’est concrétisée dans le Sydney Center for Innovation in Learning (SCIL). Stephen Collis, Directeur de l’Innovation, dont le TED Talk “The Power of Opting In” mérite d’être visionné pour comprendre la pédagogie de l’école, nous a longuement parlé du nouveau paradigme vers lequel celle-ci tend depuis la création du centre en 2005.

“We are shifting towards a change of paradigm where learning is personalized and collaborative, technology is adaptive, spaces are radically different to the traditional mindset, and a community built on positive relationships is at the core” Steve Collis, directeur de l’innovation à SCIL

Rowan Kunz, le fondateur de MyEd, une jeune start-up Edtech, travaille étroitement avec cette dernière école pour développer sa plateforme. Au delà de leur feedback, l’implication des professeurs dans le processus de design des produits edtechs qui leurs sont destinés est vue comme primordiale dans la communauté des entrepreneurs australiens. Le groupe Sydedutech a par exemple organisé en 2015 un “Teacher Tank” pour permettre aux éducateurs et à l’administration des écoles de réagir face aux failles de certains produits développés sans leurs retours ou qui ne répondaient pas à leurs besoins et ce, pour provoquer un dialogue nécessaire entre les différents acteurs du secteur.

IMG_1013Screen+Shot+2015-08-30+at+8.28.05+pm

(Photo Credit: SCIL)

Exporter pour exister

Tout comme en Nouvelle-Zélande, l’éducation à l’export demeure une priorité pour l’Australie. La première mission du groupe SydEdutech en collaboration avec StudyNSW a amené une dizaine d’entrepreneurs australiens en Chine pour une visite de quatre villes différentes à la rencontre de plus de 200 acteurs du secteurs (écoles, chercheurs ou encore accélérateurs comme Learnlab) afin de conclure des partenariats. Le marché chinois est très attractif pour un grand nombre d’entrepreneurs australiens et l’un des organisateurs de SydEdutech, l’investisseur Terry Hilsberg, se trouve être un expert de ce marché. Il conseille ainsi un grand nombre de startups ayant pour ambition de grandir plus vite au delà d’un marché local restreint.  OpenLearning est l’une de ces dernières et se veut une alternative aux plateformes MOOCS habituelles, se différenciant par une ouverture à un panel de contenus plus large et ne se cantonnant pas à la diffusion de cours provenant des universités les plus prestigieuses. La plateforme s’est largement étendue au marché asiatique par le biais d’une implantation majeure en Malaisie, où l’outil a été adopté par les universités publiques pour optimiser leurs pratiques de blended learning. Le gouvernement malais a pour but de digitaliser 30% des cours de ces universités d’ici à 2020, ces derniers seront accessibles au grand public et gratuits.

IMG_8071

Les marchés asiatiques représentent pour l’Australie une opportunité conséquente si l’on considère la partie du revenu médian des parents dépensée dans l’éducation de leurs progénitures. Enfin, il existe sur le marché asiatique différents segments pour lesquels la technologie peut être un véritable atout, comme repenser l’apprentissage de l’anglais aujourd’hui trop formel ou encore donner une nouvelle dimension à un tutorat quasi-généralisé pour toutes les couches de la population.

Vous pouvez consulter la newsletter sur notre passage à Sydney ou vous abonner pour la recevoir chaque semaine.

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>