Petit témoignage vécu d’un prof, 2e épisode

Reçu cette semaine, ce nouveau témoignage, en direct d’un conseil de classe.

« Les conseils de classes s’enchaînent et m’apportent à chaque fois leur lot de raisons de révoltes. Je ne citerai aucun nom, il ne s’agit pas de faire le procès de tel ou tel enseignant. Je déteste ça (même si MON procès a été fait depuis longtemps… Ce dont je me fiche!)
En 5ème, j’ai ENCORE entendu des collègues se lamenter (ou se réjouir) de donner 5, 10, 15 observations assorties de punitions. J’ai ôsé avancer que s’il y en avait tant, il faudrait se poser la question de l’efficaité de la sanction. Grand silence et grand moment de solitude…
J’ai encore entendu des collègues affirmer que les élèves qui posent problêmes ne partiraient pas en classes de neige. Absurde!!! J’ai souvent accompagné des élèves en voyages. C’est dans cet environnement différent que les « élèves difficiles », souvent, révèlent d’autres facettes de leur personnalité. Là, ils seront sanctionnés, encore sanctionnés, toujours sanctionnés! Je ne dis pas qu’il faille tout pardonner! La sanction fait partie OBLIGATOIRE de la panoplie du pédagogue. Mais la sanction qui se répête, sans cesse et surtout sans résultat, est une imbécilité majeure!
J’ai encore entendu des collègues affirmer sans rire que tel élève en difficultés devra avaler des dizaines d’exercices supplémentaires, exercices qui le mettront un peu plus en échecs. Un peu comme si un médecin s’obstinait à administrer sans fin un remède à un malade, remède qui ne soignerait rien, bien au contraire! Mais qu’à cela ne tienne! Il FAUT soigner par ce seul remède inefficace. C’est un dogme! A la fin, le malade est mort… Mais ce n’est pas la faute du médecin… Evidemment!
Voila… Je suis un peu plus révolté… Ca me maintient en forme!!!! »

Be Sociable, Share!

Article du on vendredi, décembre 11th, 2009 at 7:00 dans la rubrique Sur le vif. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

2 commentaires “Petit témoignage vécu d’un prof, 2e épisode”

  1. Musa dit:

    Et il propose quoi cet enseignant qui donne des leçons et débine ses collègues? Parce que là désolée Emmanuel mais ce n’est pas vraiment passionnant votre courrier…

  2. Sylvain dit:

    Mais il m’énerve « monsieur je sais tout »!
    En effet, comme le demande si bien musa, que propose-t-il?
    Je l’invite quand il veut, dans mes classes! Dans mon collège il tiendra 15 jours, pas plus.

Laisser un commentaire