Archive for mars, 2010

La voix de Philippe Meirieu

Posted by edavidenkoff on mars 26th, 2010 under Editos  •  1 Comment

Alors que se poursuit la grogne contre la « mastérisation », notamment de la part des présidents d’université ; alors que se multiplient les appels en faveur d’une meilleure formation des enseignants ; alors qu’approche l’heure de vérité qui dira si cette réforme est simplement tenable techniquement, sans même parler de ses effets de fond […]

Carte scolaire, mixité sociale et discrimination

Posted by edavidenkoff on mars 24th, 2010 under Analyses  •  6 Comments

J’ai toujours pensé qu’aucune réforme de la carte scolaire ne produirait d’effets en matière de mixité sociale tant que subsisterait une concurrence inégale entre deux ordres d’enseignement – le public et le « privé » (« privé » entre guillemets : l’essentiel de la charge financière est supportée par l’Etat, donc par le contribuable, que […]

Qu’évalue-t-on vraiment aux oraux de l’Ena ?

Posted by edavidenkoff on mars 19th, 2010 under Analyses  •  5 Comments

«  Comment démocratiser l’accès à l’ENA dans un contexte de complète opacité et de reproduction au sens bourdieusien ? ». C’est une des questions que soulève ci-après Cédric Coraillon, professeur agrégé d’histoire-géographie et candidat malheureux. Après lecture de son texte, j’ai cherché sur le site de l’Ena des réponses aux questions qu’il formule. Celles que j’ai […]

Bruits de couloirs

Posted by edavidenkoff on mars 18th, 2010 under Sur le vif  •  No Comments

Bernard Dubreuil, actuel recteur de l’académie de Lille, est pressenti pour succéder à Tanneguy Larzul, qui devrait quitter ses fontions de directeur adjoint du cabinet de Luc Chatel dans les jours à venir.

La circulaire de rentrée 2010 est en ligne

Posted by edavidenkoff on mars 18th, 2010 under Sur le vif  •  2 Comments

Dans le BO de ce jour, la Circulaire de rentrée 2010. Au menu des « principes directeurs », entre autres :

En attendant la « vague rose »

Posted by edavidenkoff on mars 17th, 2010 under Analyses  •  1 Comment

La séquence politique qui s’ouvre n’est guère propice aux révolutions. Comme tous les ministres nommés en deuxième partie de législature, Luc Chatel est largement tributaire d’un agenda qui n’est pas le sien. Comme Jack Lang en son temps, quand il dût solder les années Allègre, Luc Chatel doit assurer le service après-vente des réformes engagées […]