Archive for avril, 2010

Suppression des allocations pour cause d’absentéisme : 63 % des Français y seraient favorables

Posted by edavidenkoff on avril 22nd, 2010 under Sur le vif  •  No Comments

Le gouvernement reprend d’une main ce qu’il avait donné de l’autre. Luc Chatel et Brice Hortefeux avaient fait profil bas sur le volet répressif de la lutte contre la violence lors des Etats généraux de la sécurité à l’école – le second parlant même « réflexion » et « pédagogie », propos quelque peu inattendus […]

Pour en finir avec les palmarès des lycées

Posted by edavidenkoff on avril 19th, 2010 under Sur le vif  •  3 Comments

Cette charge contre les palmarès des lycées, ce matin, dans la chronique de Thomas Legrand sur France Inter. En substance, il déplore la manie de classer tout, en particulier les services publics, et accuse les palmarès (et au passage ceux qui les publient) de favoriser la concurrence et d’accroître les inégalités. Dans un monde idéal, […]

Non, il n’a pas changé

Posted by edavidenkoff on avril 14th, 2010 under Sur le vif  •  1 Comment

Il ne l’a toujours pas avalée, la pilule, Luc Ferry, qui revient dans .Le Monde Education daté de ce jour sur les malheurs qu’il subit rue de Grenelle entre 2002 et 2004 (et que l’on entendit ferrailler contre Philippe Meirieu sur France Inter pendant les Etats généraux de la sécurité à l’école). Sur le fond, […]

Après les Etats généraux de la sécurité à l’école

Posted by edavidenkoff on avril 9th, 2010 under Sur le vif  •  9 Comments

On peut offrir deux lectures, non exclusives, de la tonalité négative des réactions syndicales à l’issue des Etats généraux de la sécurité à l’école. La première constate que certains, notamment le syndicat majoritaire, demeurent largement prévisibles. Désolé de me citer, mais j’écrivais ici même le 1er avril que « les vraies polémiques pourraient naître

Violence à l’école : sortir des postures

Posted by edavidenkoff on avril 1st, 2010 under Editos  •  2 Comments

Donc des Etats généraux de la sécurité à l’école, les 7 et 8 avril, pilotés par un chercheur, Eric Debarbieux, dont rien ne laisse soupçonner qu’il taira les convictions qu’il a forgées sur le terrain, d’abord comme praticien puis comme expert. Evidemment, ces Etats généraux ont une fonction politique,