Entrepreneuriat, TPE, PME, grands groupes : même combat ?

On lit régulièrement des articles sur les avantages, les inconvénients d’une insertion professionnelle en PME, en grands groupes, ou bien sur l’éloge de la start-up…

Encore un article récent de François DESNOYERS : « Le passage par une PME est-il un bon plan? » Le Monde Emploi du 13/08/2014.

Si on se dit que chaque éléments (TPE, PME…) est essentiel pour la réussite et l’équilibre de l’économie, de la société et si les écoles et autres établissements ont bien réalisé des « efforts » en terme de rapprochement avec ces parties prenantes (par exemple : http://www.smallizbeautiful.fr ), il reste cependant un couac !

Quel est l’intérêt réel pour une école de développer l’image de la TPE, PME… quand on sait que le niveau de rémunération est inférieur dans les petites entreprises. La dernière enquête d’insertion de la CGE en 2014 illustre ce point : 34 4010 euros dans une entreprise de – de 100 salariés contre 38 651 euros dans une grande entreprise, soit un delta de 4200 euros.

En effet, il faudrait vouloir se tirer une balle dans les prochains classements ! Les classements et autres rankings intègrent les niveaux de rémunérations des jeunes diplômés. Donc, si une école souhaite être bien classée, il lui faut le meilleur niveau de rémunération de ses jeunes diplômés… CQFD ?

Be Sociable, Share!

This entry was posted on vendredi, août 22nd, 2014 at 12:18 and is filed under Actualités, Emploi, Entreprises. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply