Qu’est ce que la Pensée Design ?

la-pensée-design

Développer des idées créatives ; trouver des solutions innovantes à des problématiques réelles et complexes… Ne vous y trompez pas : le monde de demain est un monde où l’innovation et la créativité seront parmi les compétences clés les plus demandées à tous ceux engagés dans la course aux futures opportunités de business.

Demain, faire la différence ne résidera que peu dans un parcours académique classique, même renommé ou prestigieux, mais dans le développement de compétences aujourd’hui appelées les softskills, dont fait indéniablement partie la Pensée Design (Design Thinking en anglais).

Le Design Thinking est un mode de pensée, né aux Etats-Unis et emprunté aux designers. Il trouve ses origines théoriques au début des années 70 : Quelques intellectuels – Herbert A. Simon, sur le développement des « sciences de l’artificiel » et Robert McKim à propos du Visual Thinking, vont poser les bases d’une démarche pouvant concilier technologie, créativité et humanité. Puis il faut attendre la fin des années 80 et le début des années 90 pour que se formalise cette démarche au sein de la prestigieuse Université de Stanford en Californie. La popularisation de l’idée de « Design Thinking » a enfin pris sa dimension actuelle sous l’impulsion de la célèbre entreprise américaine de consulting en créativité, IDEO de David M. Kelley et Tim Brown. Pour résoudre des problèmes, la firme de Palo Alto prône le décloisonnement, le dynamisme et la recherche de solutions innovantes.

Le Design Thinking consiste à se poser la question essentielle de « comment ça marche » ; « quel est le véritable problème et où se situe la solution simple et élégante susceptible d’enchanter le consommateur final » ! Il s’agit d’ouvrir le champ à toutes les solutions possibles (diverger) pour ensuite sélectionner et affiner (converger) vers la meilleure solution à un problème posé.

Mais aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de prendre l’avion pour la Californie pour profiter de workshops dignes de ceux qui ont rendu agiles et innovantes les start-ups de la Silicon Valley. En France, les entreprises sont en train de découvrir ce concept et ouvrent la voie à des ateliers dédiés à l’innovation dans des espaces spécialement conçus pour stimuler la créativité.

L’objectif consiste à révéler, à tous les participants de ces séminaires, le processus de pensée des personnalités les plus créatives du 21ème siècle. Le rôle primordial que jouent actuellement ces créatifs dans le monde de l’entreprise a été popularisé par Steve Jobs. Ce dernier a clairement montré l’importance de marier les arts et le business pour générer des produits et services de rupture, à la pointe techniquement, viables économiquement et qui ré-enchantent l’utilisateur final.

L’innovation est encore trop souvent une « cellule » à part, composée de créatifs souvent perçus comme étant un peu bizarres. Cette approche est problématique car l’innovation ne doit pas être un cantonnée à un « département ». Elle est avant tout un élément de la culture de l’entreprise qui doit être partagée par tous sous peine de rester une incantation purement rhétorique et non mise en place. Lorsqu’un collaborateur a une idée qui pourrait améliorer le fonctionnement de son service ou de l’entreprise, il manque souvent de méthode et de disponibilité pour la transformer en action réelle. Le processus de Pensée Design permet de transmettre aux collaborateurs une méthode structurée favorisant l’empathie, la définition de problème, l’idéation, le prototypage et le test de ces nouvelles idées.

La démarche de la Pensée Design est véritablement intéressante car c’est une technique qui n’est pas réservée aux seuls créatifs mais qui peut être bénéfique pour  tous car elle inculque des valeurs et des outils très utiles dans une période où de nombreuses organisations encouragent le changement sans pour autant savoir comme l’appréhender.

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

Filed under Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *