Prof = monsieur tout le monde ?

Dans l’avion qui me ramenait de vacances, j’ai regardé Pour elle. Un thriller efficace, sorti en 2008, avec Diane Kruger et Vincent Lindon. Celui-ci joue le rôle d’un prof de français. Sa femme est emprisonnée pour un meurtre qu’elle n’a pas commis. Il fera tout pour la sortir de prison jusqu’à organiser son évasion.

Pendant les trois quarts du film, je me suis demandée pour quelles raisons le héros était prof de français. Il aurait pu tout aussi bien être libraire ou vendeur de chaussures… Sa profession n’a aucun lien avec l’action. Et l’on sent, malgré tout, l’insistance du réalisateur, Fred Cavayé, pour nous rappeller le métier de son personnage principal. On apprend, au détour d’une phrase, qu’il doit corriger des copies. Durant deux plans de coupe, de quelques secondes, on le voit devant ses élèves. Ses parents, qui doivent garder son fils un mardi, soulignent qu’il n’a pas cours, en principe, ce jour-là. Une autre fois, il téléphone au lycée pour prévenir de son absence… Tant d’indices ! Tant quel but ?

Et puis, vers la fin du film, alors que ce prof de français, qui menait une vie sans histoires, se retrouve avec Interpol aux trousses, j’ai compris pourquoi il devait être (ne pouvait être que ?) prof. La scène se passe dans le bureau de deux policiers :

– « Au fait, c’est quoi son métier ? », dit l’un.

– « Prof de français ».

– « Prof de français… ? Monsieur tout le monde, en somme ».

– « Oui, monsieur tout le monde ».

Prof serait un métier idéal pour incarner monsieur tout le monde… ? Est-ce la seule profession à pouvoir remplir cette fonction ?

PS : ce film sera diffusé sur Canal+ Family, le 1er mars 2011 à 1h15 et sur Canal+ Sport, le 3 mars 2011 à 13h50.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.