Les mathématiciens : ces profs héroïques (2)

J’ai passé un moment jubilatoire avec Armand Duplessis, personnage principal des Obstinations d’un mathématicien, de Didier Nordon (Belin, 2003).

Armand Duplessis va, toute sa vie durant, s’évertuer à démontrer la conjecture de Goldbach (à savoir : tout nombre pair est somme de deux nombres premiers !). Pas besoin d’avoir une once d’esprit scientifique pour sourire aux déconvenues d’Armand tout au long de sa carrière, qu’il s’agisse d’assister à des congrès, d’enseigner, de publier… sous le regard condescendant de ses collègues.

Extrait, dans un amphi, avec des étudiants de première année :

- « Vous avez des élèves de recherche ?

- Elèves, c’est beaucoup dire. Je ne sais former que des autodidactes.

Les étudiants sourirent, croyant déceler une contradiction dans les termes employés par M. Duplessis. Il dut s’expliquer :

- Quelle contradiction ? Pas du tout. Il y a deux types de questions mathématiques. Les intéressantes et les pas intéressantes. Une question que je sais résoudre n’a aucun intérêt. Elle ne m’apporte rien. Une question qui me fait sécher, ça c’est valable. Mieux : une question que je n’avais pas imaginée. Alors, ceux qui veulent se faire donner des sujets de recherche comme on se fait donner la becquée, très peu pour moi.

- Donc nous, en première année, on pose des questions super-intéressantes !

- Quoi ! Comment ça ?

- Quand on vous demande de réexpliquer un truc, vous tournicotez, vous levez les bras au ciel, vous vous embrouillez… On dirait bien que vous séchez.

Armand éclata de rire.

- On le dirait ! Rectifions. Il y a trois types de questions. Les intéressantes – auxquelles je ne sais pas répondre. Les pas intéressantes – auxquelles je sais répondre. Et les questions même pas pas-intéressantes. Celles-là, je saurais y répondre. Compris ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>