Pourquoi faut-il lire David Lodge ?

Imposible d’évoquer les films de campus(*) sans s’intéresser aux romans universitaires dont la plupart sont anglosaxons, à l’image de la production cinématographique sur cette thématique. Les grands auteurs de romans de campus (David Lodge, Philippe Roth, Tom Wolfe,…) « ne choisissent pas de faire simplement de l’université un décor séduisant : ils conçoivent la vie universitaire comme étant au coeur de leurs intrigues« , précisent Emmanuel Ethis (voir son blog : Un making-of du spectateur) et Damien Malinas, enseignants en sociologie à l’université d’Avignon.

Nombre de romans de campus ont été adaptés pour le cinéma et, pourtant, l’auteur le plus prolifique sur le sujet reste boudé par les réalisateurs. Les deux sociologues-cinéphiles relèvent que les livres de David Lodge – mis à part Thérapie – n’ont jamais donné lieu à une adaptation télévisuelle ou cinématographique. Pourquoi ? « Sans doute est-ce précisément parce que ses personnages sont par trop bavards et que ce trop-plein de bavardages – qui fait aussi tout l’intérêt de ses récits – se prête assez mal aux attendus d’une transposition cinématographique« , avancent Emmanuel Ethis et Damien Malinas. Et pourtant… « iI est utile de lire les romans de David Lodge pour comprendre comment se déploient – plus que dans tout autre roman universitaire – les composantes et les thèmes qui constituent la charpente et qui fondent la singularité des grands films de campus« .

Impossible en effet de maîtriser pleinement l’histoire d’un film de campus sans connaître les arcanes du milieu universitaire. Les films de campus sont des films à substrat professionnel tout comme les films judiciaires ou médicaux. Pour les apprécier, il faut savoir « ce que sont une soutenance de thèse, (…), les grandes et les petites universités, le fonctionnement d’un conseil de discipline, le style de vie collectif aquel les études nous confrontent, les rivalités entre chercheurs, les relations entre pairs, entre étudiants et professeurs, etc.« .

(*) Les films de Campus, l’université au cinéma, par Emmanuel Ethis et Damien Malinas, Armand Colin, octobre 2012.

Be Sociable, Share!

2 réflexions au sujet de « Pourquoi faut-il lire David Lodge ? »

  1. Si je ne m’abuse, « Nice Work » a fait lobjet d’une adapation à la télévision britannique

  2. Effectivement Nice Work (Jeu de société) a également été adapté pour la télé britannique en 1989.
    Mais à quand les romans de David Lodge au cinéma ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.