Fin des mésaventures du professeur Henry Wilt, le héros de Tom Sharpe

Henry Wilt, le professeur de culture générale le plus connu Outre-Manche, est orphelin. Son créateur, l’écrivain Tom Sharpe, est décédé ce jeudi 6 juin 2013.

C’est donc la fin des mésaventures de cet enseignant – puis directeur de département – dans un collège technique (Fenland College of Arts and Technology) dont la vie mouvementée a donné lieu à cinq romans, à partir de 1976. Cinq romans dans lesquels Tom Sharpe égratigne le système éducatif britannique. Il en garde de très mauvais souvenirs en tant qu’élève (lire son interview en 2005 dans l’Express) – (et de pas tellement meilleurs finalement ?) en tant que prof d’histoire, au College of Arts and Technology de Cambridge, de 1963 à 1972 -.

Extrait de WILT 2 (« Comment se débarrasser d’un crocodile, de terroristes et d’une jeune fille au pair ») :

– « Je peux établir des lignes directrices de la politique éducative mais, je crois que le principal vous le confirmera, il est impossible à un directeur de département de saquer un professeur qui ne les a pas suivies. (…) A moins de faire la preuve d’une incompétence flagrante ou d’un comportement sexuel immoral avec un étudiant, on ne peut toucher à un professeur à plein temps ».

Tom Sharpe – qui a reçu, en 1986, le grand prix de l’humour noir pour l’ensemble de son œuvre – manie redoutablement l’ironie pour se moquer des étudiants – des apprentis dénommés Viande 1 ou Plâtre 2  (« Il se rendit salle 752, prêt à faire vibrer la corde sensible de quinze apprentis bouchers que l’emploi du temps officiel désignait sous le nom de Viande 1. Comme toujours, ils étaient en retard et avaient bu ».) et des enseignants – excepté Wilt, moins lénifiant que ses collègues -.

Tom Sharpe Wilt 5Extrait de WILT 1 (« Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore ») :

« Chacun a son point de vue, se hâta d’intervenir le principal. Mais si vous deviez trouver vous-même des professeurs qui acceptent de passer leur vie à faire cours à des classes bondés de gaziers , de plâtriers ou d’imprimeurs qui ne voient absolument pourquoi ont les a amenés là, et qui plus est pour enseigner une matière qui, à proprement parler n’existe pas, vous ne pourriez pas faire la fine bouche. Tout le problème est là. (…). J’essaie seulement de vous faire comprendre que les enseignants de culture générale ne sont pas des hommes comme les autres. Ils ne peuvent pas tourner rond. Leur travail le leur interdit. »

– « Mais ils sont hautement qualifiés, dit Mrs Chatterway. Ils sont tous diplômés ».

– « Certes. Comme vous le dites si bien ils sont tous diplômés. Ce sont tous des professeurs distingués mais les difficultés énormes qu’ils rencontrent ne peuvent pas ne pas les marquer. Je vais vous faire une comparaison. Prenez un chirurgien du coeur et faites-lui couper des queues de caniche pendant dix ans, il ne tiendra pas le coup. C’est une comparaison très juste, croyez-le.

– « Tout ce que je peux dire, protesta l’entrepreneur en bâtiment, c’est que tous les professeurs de culture générale ne finissent pas par enterrer leur femme dans des puits de fondation. »

– « Tout ce que je peux dire quant à moi, dit le principal, c’est que je suis extrêmement surpris qu’il ait été le seul à le faire jusqu’à présent. »

Le tort du fataliste professeur Wilt est d’être rarement au bon moment, au bon endroit, ce qui l’amène à tenter de se débarrasser « du corps » d’une poupée gonflable sur un chantier dans son collège, à héberger des terroristes,  à être mêlé à une histoire d’espionnage… Et à devoir se disculper sans cesse.

Sur un ton incisif (« je travaille au coupe-coupe« , déclarait-il), Tom Sharpe accumule des situations toutes plus improbables les unes que les autres desquelles Henry Wilt et sa pétulante épouse, Eva, finissent par sortir, pour mieux replonger dans le tome suivant. Le cinquième et dernier opus de la saga Wilt (Comment enseigner l’histoire à un ado dégénéré en repoussant les assauts d’une nymphomane alccoliqueest sorti, en avril 2012, chez Belfond (les cinq tomes sont parus en poche dans la collection 10/18).

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.