Les Profs : le casting ciné

Le tournage de l’adaptation cinématographique de la BD « Les profs » (Pica et Erroc, Bamboo Editions) a démarré cet été. Le pitch : sauver le lycée Jules Ferry menacé de fermeture pour cause de résultats catastrophiques au bacccalauréat.

Le casting est le suivant :

Antoine Polochon, le prof d’histoire, sera interprété par Pierre François Martin-Laval (des Robins des Bois), également réalisateur de la comédie qui sortira sur les écrans au moment du bac 2013 (le 26 juin).

L’inspecteur d’académie, c’est François Morel.

Christian Clavier joue le rôle du « prof » glandeur : Serge Tirocul.

Isabelle Nanty est Gladys, la prof d’anglais hystérique.

Arnaud Ducret est Eric, le prof d’EPS.

Et… le cancre, c’est Kev Adams.

Chaque semaine, un clin d’oeil de la BD les Profs sur VousNousIls.

Qui pond les sujets du bac en anglais ?

Dans G229 (Editions Buchet-Castel, mars 2011), Jean-Philippe Blondel, professeur d’anglais en lycée, dans l’Aube, s’interroge :

« Parfois, on se demande qui pond les sujets d’expression au bac. En fait, non, on ne se demande pas. On devine vaguement que ce sont des universitaires ou des profs émérites, probablement parisiens.

L’inconnue, c’est comment leur vient l’idée. Est-ce qu’un matin ils prennent le métro, les stations défilent, les gens entrent et sortent, et soudain, ils voient l’affiche d’une agence de voyages vantant les mérites d’un séjour en République dominicaine, avec en photo, justement, l’hôtel où ils ont passé leurs dernières vacances, celle où leur couple a failli voler en éclats et puis finalement non, au dernier moment la volte-face, la résignation, oui, nous finirons notre vie ensemble, avec toutes les désillusions que cela comporte, et les espoirs insensés aussi -et pof, le sujet naît comme ça, entre Etienne-Marcel et les Halles, il y a certainement un endroit sur terre qui signifie quelque chose de particulier pour vous ? Parlez-en. »

« Is there any place on earth that means something special to you ? Write about it ». Sujet bac LV1 L 2007.

Jean-Philippe Blondel ne se pose pas seulement des questions, dans G229. Il rit, il chante, il suit les consignes, il se fait inspecter, il gueule, il vit, il veillit…