Le blog de Jean-François Fiorina

La coupe est pleine !

Il ne se passe pas une semaine sans que nous n’apprenions un nouveau scandale financier. Etats, banques internationales, marchés financiers contredisent ce que nous expliquons à longueur de journée à nos étudiants !

Erreurs récurrentes.
Que nous découvrions encore des produits financiers toxiques échappant à toute forme de contrôle me sidère. Il y a quelques mois, les bonus repartaient de plus belle ! Bref, les réflexes de l’avant-crise ont repris du service. Qu’enseigner, dès lors, à nos étudiants puisque l’actualité nous contredit sans cesse ? J’aimerais pouvoir leur donner quelques nouvelles positives ! Dans ces périodes de crise, convoquons d’urgence quelques notions essentielles pour la gestion de nos Etats et de nos marchés financiers : responsabilité, bon sens, lucidité, esprit critique, interdisciplinarité. J’en ai assez de passer pour médecin impuissant face à une maladie qui se développe de manière exponentielle ! Une prise de conscience s’impose à tous sinon la schizophrénie chronique nous guette.

Ne plus dépenser ce que nous ne possédons pas.
Je crois également au retour des fondamentaux en tant en matière de formation que d’économie ! Les Etats doivent donner l’exemple et ne plus reporter les échéances auxquelles ils doivent faire face (dette, retraites, sécurité sociale…). L’Etat n’est pas omnipotent, il ne peut générer ses propres richesses ! Et la politique de l’autruche ne fait qu’aggraver la situation d’autant que les pays occidentaux ne sont plus les seuls maîtres du monde… Il y en a bien d’autres, à l’heure où l’exposition de Shanghai ouvre ses portes sur le grand Far East !

Cacophonie européenne.
Unis nous sommes forts, désunis nous ne sommes rien. L’Europe doit être le relais des Etats et parler d’une seule voix au G20. Mais notre personnel politique est bien trop occupé dans ses jeux puérils pour enclencher de nouvelles dynamiques et de nouveaux débats. Sans objectifs forts et affichés, nous ne pourrons redresser la barre. Comme les ménages, les Etats peuvent aussi faire faillite ! Je suis pour des sanctions dures pour ceux qui ne respecteraient les normes d’une saine gestion.

Des atouts malgré tout.
Terminons sur une note positive. Notre pays dispose encore d’atouts : innovation, créativité, technologie, tourisme, grandes écoles et universités. Quelques Français dirigent de grandes institutions internationales (FMI, OMC, BCE) et l’espace de la francophonie reste bien vivant malgré de fortes influences anglo-saxonnes ou asiatiques. Des points forts dont nous débattrons lors de la 2ème édition du festival de géopolitique qui se tiendra à Grenoble Ecole de Maangement les 28, 29 et 30 mai prochains avec pour accroche : « Vive la France…  quand même ! » , en présence de Nicolas Baverez, Nathalie Kosciusko-Morizet, Hubert Védrine…

Be Sociable, Share!

Commentaires (2)

  1. Lallemand

    Bonjour,
    Bravo pour ce coup de gueule encore trop tendre quand on regarde ce qui se passe dans cette économie qui a perdu la raison.
    je me permets de vous signaler une petite faute d’orthographe dans le paragraphe « Cacophonie européenne ».A la ligne 3, le mot « objectif » devrait être au pluriel.
    Cordialement

  2. jffiorina (Auteur de l'article)

    Merci : la vigilance est de mise…. sur tous les fronts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.