Le blog de Jean-François Fiorina

Rentrée 2010…. : ce que je retiens de l’été !

Je déroge au traditionnel point de rentrée en vous proposant un retour sur les événements qui m’ont marqué cet été. Point de discours prospectif, je parlerai d’avenir dans mes prochains billets.

De l’ombre…

Sur la question des « affaires » en cours, n’attendez pas un surplus de polémique. J’ai décidé de ne pas en parler. A mon sens, elles reflètent surtout des dérives idéologiques, des parti pris et bien que tout cela soit complexe, il s’agit, pour nombre d’intervenants, de se donner bonne conscience en évitant de parler des vrais problèmes et de se poser les bonnes questions qui intéressent le pays.

L’actualité internationale a été marquée cet été par les catastrophiques inondations au Pakistan. Je me demande une fois de plus où sont passés les milliards destinés à sortir ce pays de la misère. Affecté par ses prises de position ambivalentes, ce pays clé de plus de 160 millions d’âmes n’a pas, non plus suscité, un élan caritatif d’envergure… Pas d’inquiétude, les islamistes s’occupent de tout !

Où l’on reparle de foot en assistant à la poursuite de la descente aux enfers : un Domenech qui réclame de l’argent, un Ben Arfa qui refuse aussi de s’entraîner mais cette fois pour faire pression sur son club, l’OM, en négociation financière avec Newcastle. Le vent mauvais qui souffle sur le foot risque bien d’en assécher les finances. Difficile comme j’ai déjà pu le dire, d’expliquer à nos étudiants les bonnes pratiques par l’exemple.

…à la lumière !

Toujours côté sports, merci à la natation et à l’athlétisme, aux vrais sportifs en quelque sorte. Ceux-là nous redonnent quelque espoir. Où comment les sports individuels donnent des leçons de collectif !

L’Allemagne, bonne élève de l’Europe, reste un fondamental. Ses bons résultats économiques, une croissance deux fois supérieure à celle de la France et des entreprises performantes à l’export, suscitent le commentaire suivant : quand la France sera-t-elle en mesure d’aider ses PME à changer de dimension ? Et comment rationaliser les aides aux entreprises, véritable maquis à la française ? De vrais relais de croissance à stimuler.

Autre motif de satisfaction économique, la vague du green business ne se dément pas. De plus en plus d’entreprises mettent en place des stratégies innovantes en matière de développement durable. Idem pour le grand emprunt qui porte de beaux projets pour peu que les grands groupes industriels ne phagocytent tous les moyens…

L’emploi également donne quelques signes positifs. L’APEC annonçait mi-août une hausse de 53% des offres d’emploi sur un an. Si les jeunes diplômés sont courtisés, les autres catégories continuent à souffrir.

Grande joie pour la recherche française en mathématiques. Deux compatriotes, Cédric Villani et Ngô Bao Châu, ont reçu fin août l’équivalent du prix Nobel de mathématiques, la fameuse médaille Fields qui récompense des chercheurs de moins de quarante ans. Point de doute sur l’excellence de notre pays en la matière mais quid de la place donnée aux mathématiques, outil d’abstraction, de culture générale et d’aide à la décision ? En tout cas ce fut un motif de fierté au moment où le classement de Shanghai reléguait un peu plus loin bon nombre de nos universités.

Sur ce regard dans le rétroviseur, mi-optimiste, mi-pessimiste, je vous souhaite une excellente rentrée 2010 !

Be Sociable, Share!

Commentaire (1)

  1. pdubois

    Et quelques nouvelles des écoles Commerce / Gestion / Management ? Un peu trop sérieux pour les vacances d’été ! Mais je serais heureux de vous lire sur la question. J’ai commis en effet quelques chroniques sur les formations de gestion (1er et 2ème cycles), sur les palmarès en management, sur les prospectives de fusions et de rapprochements, entendues dans le 20ème Congrès des IAE
    http://blog.educpros.fr/pierredubois/2010/09/02/reinventer-le-metier-de-liae/
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.