Le blog de Jean-François Fiorina

La chronique du Directeur

Après quelques billets traitant de l’actualité ou de l’école du futur, je vous propose une chronique de ma vie de Directeur. Une toute autre activité, très opérationnelle, entre remise des diplômes et gala de l’école, préparation des oraux du concours, bouclage de l’année n+1 et finalisation du Festival de géopolitique…

Moments d’exceptions. Chaque année, l’école se pare de tapis rouges pour une soirée festive, le gala de l’école qui conclut une journée très spéciale. Elle est organisée par les étudiants et la direction. C’est un véritable investissement pour les équipes. Elle débute par un temps d’ « intimité », le dernier, entre le directeur et sa promo… sans les parents. En amphi, je leur dis ce que je souhaite qu’ils retiennent de leur passage à l’école et qui doit rester entre nous ! C’est un au revoir, pas un adieu.

S’en suit la remise des diplômes que nous n’avons pas souhaité transformer en show à l’américaine avec décorum, toges, etc. C’est un choix délibéré, partie intégrante de l’identité de l’école. Les parents sont là, l’émotion aussi… Nos étudiants tiennent énormément à ce moment solennel et institutionnel. Puis, on enchaîne avec  la fête et le temps de la convivialité. Un cycle se termine avec cette promotion, d’autres relations se tisseront au fil du temps.

Vers d’autres horizons. Tout le challenge pour nous est de maintenir ce lien avec ces étudiants devenus des « anciens », tous ambassadeurs de l’école et de sa marque. D’expérience, il faut attendre une dizaine d’années pour les voir revenir de manière active vers l’école. Ce temps des premières expériences professionnelles les mobilise complètement. Ils reviennent pour  participer aux jurys, aux projets de l’école, à une formation… Bien que le sentiment d’appartenance à l’école soit réel, maintenir ce lien que j’estime essentiel, demande une forte implication de la part de chacun. Nous sommes une école encore jeune. Il faut inventer de nouvelles manières de le cultiver. Certains étudiants y parviennent sans difficulté grâce à notre incubateur de jeunes pousses. L’une d’elles, Wizbii, le réseau social des étudiants et porteurs de projets, a d’ailleurs fait la une de l’actualité en étant sélectionné pour un entretien avec le président de la République lors de son passage à Grenoble, la semaine dernière. Il s’agissait de lancer les Assises de la jeunesse.

La relève. En me tournant, cette fois-ci, vers les étudiants de 1ère année, c’est l’actualité de leur gestion de projets qui prime. Je suis frustré de ne pas pourvoir tous les découvrir. Je remarque beaucoup d’engouement de leur part ! Les étudiants choisissent également leur parcours académique. Ils peuvent candidater et seront admis dans les différentes filières selon leurs qualifications. Une période très intense.

Les oraux. L’accent est mis, cette année, sur la gestion digitale et la communication pour faire en sorte que l’accueil et déroulement des épreuves soit parfait. Il se déroule toujours en trois parties. Je vous invite à relire mon billet à ce propos.

Le Festival de géopolitique se prépare activement : nous sommes à deux mois de l’événement ! Dernier point sur mon agenda de Directeur, je rentre d’Istambul où j’ai participé à l’International Deans Conference. L’occasion de rencontrer et d’échanger avec mes collègues et concurrents internationaux.

 

  • A noter dans l’actualité : le lancement aujourd’hui 31 janvier du premier classement européen des universités (U-Ranking)  piloté par la Commission. Il comptera au moins 500 universités pour sa première édition prévue en 2014.

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.