Le blog de Jean-François Fiorina

Le design, compétence stratégique de l’entreprise

Biennale_designMon intérêt pour le design ne date pas d’hier et nous sommes, d’ailleurs, la seule Business School membre du réseau international Cumulus. Au-delà de cet engagement qui a également porté sur la création d’un double diplôme avec le Strate Collège, le design est une composante essentielle de la stratégie de l’entreprise et nous devons permettre à nos étudiants d’intégrer pleinement cette dimension dans le cadre de l’école du futur.

Pourquoi s’intéresser au design ?

C’est d’abord une façon de raisonner basée sur une méthode rigoureuse. Ce n’est pas une fin en soi mais un moyen bien loin des seules modes et tendances. On parle aujourd’hui de design ingénierie, de design thinking….

La conception des produits et des services évolue. L’intégration des contraintes environnementales, les changements de modes de vie et de consommation impactent l’amont de manière radicale. Nos étudiants doivent s’imprégner de ces nouvelles manières de penser et de concevoir produits et services telles que l’éco-conception et l’éco-construction nous l’apprennent. C’est une manière très concrète de raisonner par les usages, avant de penser graphisme et forme. Ce qui est encore loin d’être majoritairement le cas.

C’est également l’apprentissage de la gestion d’un projet de A à Z. De l’idée à la réalisation, les étapes sont nombreuses : conception, prototypage, choix des matières, test des concepts, industrialisation… quelle richesse ! D’autant que le design s’applique à nombre de secteurs, de l’industrie aux services en passant par l’urbanisme ou l’éducation. Les champs d’application sont infinis, sources de créativité et de valeur ajoutée pour l’entreprise et ses parties prenantes. Des entreprises emblématiques telles que SEB ont révolutionné leur marché en offrant une vision beaucoup plus séduisante de l’appareil électroménager. C’est l’innovation par l’usage qui doit primer basée sur des scénarii qui intègrent la transversalité des équipes. C’est le cas chez Decathlon, Legrand, Apple, IKEA et  jusqu’aux TPE les plus innovantes.

Aller plus loin…

Nous avons beaucoup appris de notre collaboration avec le Strate Collège (voir mon entretien avec son directeur). Le double-diplôme que nous avons mis en place fonctionne bien et nous sommes convaincus du bien fondé de notre démarche. Elle concerne une vingtaine de nos étudiants chaque année.

Aujourd’hui, nous devons aller plus loin. Mieux expliquer et mieux valoriser leurs compétences complémentaires, en quoi apportent-elles une valeur ajoutée à l’entreprise et à l’étudiant. Vers quels nouveaux métiers s’orientent-ils? Vers quelles transversalités fructueuses ? Vont-ils créer de nouveaux types d’entreprises ? Fleur Pellerin, ministre des PME, de l’innovation et du numérique, expliquait début mars, lors des Assises du design, l’importance de « la fécondité industrielle du design ». Des crédits spécifiques seront fléchés pour son intégration dans les processus d’innovation au sein des pôles de compétitivité ainsi que son éligibilité, au titre du  crédit d’impôt recherche, pour les dépenses d’innovation.

Dernier point, les outils numériques bouleversent le paysage y compris dans ce domaine. L’arrivée de l’imprimante 3D ouvre de nouvelles perspectives, nous l’expérimentons à l’école. C’est une dimension de l’école du futur qui ouvre la porte à de nouvelles formes d’apprentissage autour de la conception, du design et des modes de consommation d’un produit…

Oui, le design bénéficie d’un réel engouement en France en témoignent l’organisation de nombreuses manifestations et la présence, à Saint-Etienne et Paris,   de centres reconnus. Nous avions du retard. Le danger serait de réduire le design à un effet de mode, un snobisme. C’est, au contraire, une dimension à intégrer systématiquement dans le processus de création de valeur, une complémentarité plutôt qu’une juxtaposition au service du développement des entreprises.

 

Sur votre agenda !

Jusqu’au 31 mars, Saint-Etienne accueille sa Biennale du Design avec pour thème « L’empathie ou l’expérience de l’autre », www.biennale-design.com Cité du design. Tél. 04 77 49 74 70.

 

 

Be Sociable, Share!

Commentaires (2)

  1. Pingback: Le design, compétence stratégique de l’entreprise | Récolte dans le champ de l'enseignement supérieur et les grandes écoles | Scoop.it

  2. Pingback: Le design, compétence stratégique de l’entreprise | Evolution of Business Schools landscape | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.